Canne à sucre

Priorité socialiste Réunion : ’Quel avenir pour la filière canne ?’

Après l’annonce de la baisse du prix du sucre par l’Union européenne

Témoignages.re / 25 juin 2005

Suite à l’annonce des dernières propositions de la Commission européenne concernant la réforme de l’Organisation communautaire du marché du sucre, le secrétariat général de Priorité socialiste Réunion (PSR) a publié un communiqué ce jeudi. On lira ce texte ci-après.

(Page 3)

PSR rappelle combien les inquiétudes exprimées lors de la campagne référendaire étaient fondées dans la mesure où les propositions actuelles confirment malheureusement la domination de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) sur les politiques européennes.
Les mesures proposées ne sont pas à la hauteur des besoins de la filière canne réunionnaise. Avec l’aide de tous les acteurs politiques économiques et sociaux, les améliorations devront être proposées et négociées tant à Bruxelles, qu’à Paris.
Mais la bataille qui doit se poursuivre pour sauver la filière devra être assortie d’une réflexion lucide et sans concession sur les réformes à engager pour permettre à l’économie réunionnaise de relever les défis qui l’attendent.
En effet, si notre sucre est mal compensé au niveau européen, si les prix baissent d’année en année, pour PSR il est temps de prendre nos responsabilités, d’intégrer cette nouvelle donne, et d’orienter nos planteurs dès maintenant vers la création des produits labellisés de la filière, l’innovation, ainsi que les démarches de qualité indispensables à la survie de nos agriculteurs.
Devant ce qui apparaît comme un tournant historique au niveau de notre économie, PSR s’associe tout naturellement à l’inquiétude des acteurs du monde agricole notamment des plus modestes, et reste attentif aux arbitrages et aux décisions définitives qui seront arrêtées dans les mois qui viennent.