Co-développement

100 livres mémoriels de Gisèle Rabesahala remis à l’AKFM par le PCR

Commémorations de la révolte de 1947 à Madagascar

Manuel Marchal / 25 mars 2017

Le PCR a remis hier à l’AKFM 100 exemplaires du livre « Gisèle Rabesahala : que vienne la liberté ». La cérémonie s’est déroulée au siège de l’AKFM, à Antananarivo. Une délégation du PCR est actuellement à Madagascar, elle est invitée par l’AKFM à participer à la commémoration du 70e anniversaire de la révolte de 1947.

JPEG - 75.2 ko
Autour des livres de Gisèle Rabesahala, des membres de la direction de l’AKFM et la délégation réunionnaise.

Une délégation du Parti communiste réunionnais est arrivée à Madagascar jeudi. Elle est invitée par l’AKFM à participer aux commémorations du 70e anniversaire de la révolte de 1947. La répression de ce mouvement par l’armée française fit plusieurs dizaines de milliers de victimes. C’est dans le soutien à la cause des Malgaches poursuivis par le pouvoir colonial que s’est également renforcée la solidarité entre les mouvements progressistes de nos deux îles.

Solidarité dans les luttes

La défense des victimes de la répression de 1947 a été le premier engagement de Gisèle Rabesahala, qui fut ensuite une des fondatrices du Comité de solidarité de Madagascar et de l’AKFM. Elle était aussi fortement impliquée dans le journal Imongo Vaovao. Elle a consacré toute sa vie à la lutte pour la liberté et le progrès social de son peuple. Son rayonnement allait au-delà de la Grande-Île. Lors de sa dernière visite à Madagascar, Ban-Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, lui a d’ailleurs rendu un vibrant hommage. Gisèle Rabesahala a également beaucoup œuvré pour la solidarité entre Madagascar et La Réunion. Quand le Parti communiste réunionnais était la cible de la répression des autorités, elle a participé au 2e Congrès du PCR, en 1967 à Saint-Paul notamment.

Voici quelques années, un ouvrage mémoriel lui a été consacré. Intitulé « Gisèle Rabesahala : que vienne la liberté », il retraçait la vie de lutte d’une combattante qui nous a quittés en 2011.

Hier soir au siège de l’AKFM à Antananarivo, la délégation réunionnaise a remis solennellement à la direction du Parti pour le congrès de l’indépendance de Madagascar 100 exemplaires de ce livre.

Accueil chaleureux

Eric Rakotomanga, président de l’AKFM, a prononcé une émouvante allocution. Il a remercié chaleureusement ses camarades réunionnais de ce geste de solidarité. Il a souligné que ces ouvrages sont un des moyens qui permettront à l’AKFM de se renforcer. Ary Yée Chong Tchi Kan, secrétaire du PCR aux relations internationales, a rappelé la symbolique de ce geste dans un lieu rempli d’histoire. Il a aussi remercié les camarades malgaches de leur accueil chaleureux. Au cours de cette cérémonie, Simone Yée Chong Tchi Kan a transmis à Eric Rakotomanga les documents adoptés lors du 9e Congrès du PCR.

Aujourd’hui, la délégation réunionnaise participera au dépôt d’une gerbe au pied de la stèle de Gisèle Rabesahala. Erigé au milieu de la place située à côté du siège de l’AKFM, ce monument salue la mémoire d’une grande militante.

M.M.