Co-développement

29 mars 1947 : la solidarité au service de la recherche sur l’Histoire de Madagascar

74e anniversaire de la révolte de 1947 à Madagascar

Manuel Marchal / 29 mars 2021

A l’initiative de l’association REAGIES, la commémoration en 2017 du 70e anniversaire de la révolte de 1947 est le point de départ d’une action permettant à de jeunes Malgaches d’approfondir les recherches sur cet événement important de l’histoire de Madagascar, et donnant la possibilité à des Réunionnais d’être sensibilisés à une histoire partagée. Sans aides publiques, cette initiative repose uniquement sur la solidarité et doit permettre la réalisation d’un documentaire sur 1947 réalisé par des jeunes lycéens de Moramanga, avec le soutien du directeur du Musée de la Gendarmerie nationale, un important musée d’histoire à Madagascar.

JPEG - 108.4 ko
La délégation réunionnaise avec les élèves participants aux Olympiades de l’histoire et leurs responsables.

Ce 29 mars est le 74e anniversaire de la révolte des patriotes malgaches contre la colonisation française. Le premier événement fut la prise du camp militaire français de Moramanga, qui fut suivi dès le lendemain par le début de la répression avec le mitraillage de fidèles sortant de l’église de cette ville. Moramanga fut ensuite réduite en cendres par l’armée française. Cette répression concerna une grande partie de Madagascar, elle fit officiellement plus de 80.000 morts, et sans doute bien plus en réalité.
A l’initiative de l’association REAGIES, un travail de mémoire a commencé afin d’une part d’informer les Réunionnais sur cet événement, et d’autre part encourager la recherche sur ce point d’histoire de Madagascar qui a débordé largement ses frontières.

Hommage aux anciens combattants

En 2017, une délégation de REAGIES conduite par la présidence de l’association, Simone Yee Tchong Chi Kan, a participé aux commémorations organisées à l’occasion du 70e anniversaire de la révolte de 1947. Ceci permit de rencontrer les anciens combattants survivants. En 1947, ils étaient des jeunes qui mirent leur vie en jeu pour libérer leur pays de la violence mortelle du colonialisme français, 70 ans plus tard, ils étaient des ray-amandreny respectés.
Deux ans plus tard, en mars 2019, ce furent les jeunes générations qui ont été les chevilles ouvrières d’une autre action : les Olympiades de la Mémoire à Moramanga. Organisées par REAGIES, ces Olympiades bénéficiaient du soutien du Musée de la Gendarmerie nationale, ainsi que de l’autorité éducative représentée par le CISCO. Trois établissements participèrent : le collège Le Succès, le lycée Victorien Razafindrabe et le lycée FJKM. Les élèves de ces trois établissements menèrent un travail de recherche de plusieurs mois pour faire avancer la connaissance et s’approprier cette part de leur mémoire. Ainsi, ils retracèrent notamment les différentes exactions des colonnes de l’armée coloniale française dans plusieurs régions du pays, ainsi que la résistance des patriotes et les souffrances des femmes, hommes et enfants qui furent poussés à tenter de survivre dans la forêt suite à la destruction de leurs maisons et de leurs moyens de subsistance par l’armée française.

Travail sur un documentaire

Ce travail se prolonge par la réalisation d’un documentaire sur la révolte de 1947 à Moramanga. Autour du directeur du Musée de la Gendarmerie nationale, important musée d’histoire de Madagascar, les élèves participants aux Olympiades continuent d’approfondir leurs recherches sur cet événement décisif de l’histoire de Madagascar. Malgré le blocage des liaisons avec Madagascar suite à l’épidémie de coronavirus, les échanges continuent et le travail avance.
Cette action se fait sans aucune subvention. Elle repose uniquement sur la solidarité entre Réunionnais et Malgaches. Cette initiative de REAGIES permet donc à de jeunes Malgaches de s’approprier leur histoire, et développe les relations entre deux peuples qui ont une histoire et une culture communes.

M.M.