Sylvestre Radegonde nouveau président du Conseil des ministres de la Commission de l’Océan Indien

COI : « La jeunesse, moteur de la modernisation » thème de la présidence seychelloise

18 mai

Ce 16 mai à Port-Louis eut lieu le Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien. Maneesh Gobin, ministre des Affaires étrangères de Maurice, y a transmis la présidence de cette instance à Sylvestre Radegonde, son homologue des Seychelles.
Le ministre Radegonde a décliné l’agenda de sa présidence qui s’articulera autour de deux volets, des priorités et des initiatives, toutes deux regroupées dans une fiche d’action.

Les Seychelles se sont vu confier ce jeudi la présidence de la Commission de l’Océan Indien (COI) lors d’une cérémonie de passation de pouvoir qui s’est déroulée à la fin de la 38e Session ordinaire du Conseil des Ministres de l’organisation régionale à Maurice.
C’est le ministre des Affaires étrangères mauricien, M. Maneesh Gobin, qui a passé le relais au Ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, M. Sylvestre Radegonde, qui représente les Seychelles aux travaux de cette session qui se déroule à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments.

Lors du discours prononcé à cette occasion, le Ministre Radegonde a décliné l’agenda de sa présidence qui s’articulera autour de deux volets, des priorités et des initiatives, toutes deux regroupées dans une fiche d’action. Il est attendu que ces priorités qui sont au nombre de quinze, conjuguées aux initiatives, apportent un coup de pouce au processus de réformes institutionnelles et de modernisation de la COI.

Le ministre seychellois a choisi de placer sa présidence sous le thème : « la jeunesse, moteur de la modernisation », estimant que celle-ci doit être au cœur de tous les efforts et de toutes les actions.
« En tant que président de la Commission de l’Océan Indien, les Seychelles s’engagent à renforcer la coopération régionale dans les domaines clés. Nous travaillerons en étroite collaboration avec nos partenaires pour promouvoir la sécurité maritime et la lutte contre la piraterie, pour développer un tourisme durable et responsable, pour encourager la recherche scientifique et la préservation de la biodiversité marine, pour favoriser le commerce et les investissements et pour renforcer les liens culturels et sociaux entre nos peuples », a-t-il indiqué.
« Nous nous engageons à travailler avec détermination, passion et dévouement. Nous serons à l’écoute de vos préoccupations, de vos idées et de vos aspirations, et nous nous efforcerons de les transformer en actions tangibles. Nous sommes convaincus que, grâce à notre coopération, nous pourrons relever les défis qui se posent à nous pour réaliser notre vision commune d’un océan indien pacifique, prospère et durable », a ajouté le nouveau président.

A noter que c’est la 8e fois que les Seychelles se voient confié la présidence de la COI, après en avoir assuré la première lors de sa fondation en 1984, à Victoria.

A la Une de l’actu

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?