Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Co-développement

Bonne conférence

lundi 9 janvier 2023, par Ary Yée Chong Tchi Kan


Salim Lamrani, Maître de conférences HDR à la Faculté de Lettres et Sciences Humaines, préside la conférence de Philippe Sands, l’avocat qui a plaidé à la Cour Internationale de Justice la position de la République de Maurice et la cause du peuple chagossien.


A la Haye, la Grande Bretagne a été reconnue coupable d’avoir détaché l’archipel de Chagos au moment de l’indépendance de Maurice et d’avoir organisé la déportation des populations chagossiennes d’une île à l’autre, puis définitivement vers Maurice et Seychelles.

Arrivés sur place, ils ont été abandonnés sur les quais. Aux Seychelles, le Directeur de la prison déclare qu’il les a hébergés. A Maurice, ils ont erré jusqu’au moment où la solidarité est venue soulager leur souffrance. Mais, personne ne comprenait ce qui leur a valu un tel traitement. Les femmes ont entrepris la lutte pour le retour au pays natal. Depuis 60 ans, le nombre de survivants et de souches diminue dangereusement. Il s’agit d’un véritable génocide.

Le jeune Olivier Bancoult poursuit actuellement le combat de sa mère. Il est aujourd’hui leader du Groupe Réfugiés Chagos. Il a eu l’occasion d’exposer le drame chagossien partout dans le monde. Il a été reçu par le Pape, Nelson Mandela et Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix… Olivier Bancoult s’exprimera à la conférence de ce soir.

Il sera accompagné de Elisé Liseby. Devant le Tribunal, à la Haye, Philippe Sands a versé le témoignage poignant de Elisé Liseby. Déportée à l’âge de 20 ans, dans des conditions inhumaines, elle raconte ses souffrances et la perte de son premier enfant. Impossible de rester insensible.

Au-delà des invités : Philippe Sands, Olivier Bancoult et Elisé Liseby, le maître des cérémonies, Salim Lamrani aura à cœur de recevoir également les 2 organisateurs de cette manifestation. Georges Gauvin préside aux destinées du Comité de Solidarité Chagos et Julie Pontalba préside le Mouvement pour la Paix.

Comme on le voit, c’est un rendez-vous très important. Pour apprendre et comprendre un drame humain qui n’a que trop duré.

Ary Yée Chong Tchi Kan

Portfolio


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus