Co-développement

Célébration du 10e anniversaire de l’ouverture du Consulat de Chine

A l’ancienne école franco-chinoise de la rue Labourdonnais à Saint-Denis

Manuel Marchal / 29 février 2020

C’est à l’ancienne école franco-chinoise que le Consulat général de Chine à La Réunion a organisé le 10e anniversaire de son ouverture, en partenariat avec la Fédération des associations chinoises. Cette cérémonie a été marquée par le vernissage d’une exposition qui se tiendra jusqu’au dimanche 8 mars dans cette ancienne école. Cette exposition tournera ensuite dans plusieurs villes de La Réunion. « Témoignages » est partenaire de cette exposition.

Cela fait 10 ans que la représentation diplomatique de la Chine à La Réunion a été ouverte. Le Consulat de Chine et la Fédération des associations chinoises organisaient hier la célébration de cet événement à l’ancienne école franco-chinoise de Saint-Denis. Parmi les invités, on remarquait la présence de Jacques Billant, préfet de La Réunion, et de la sénatrice Nassimah Dindar, au nom du Conseil départemental.
La création du Consulat de Chine à Saint-Denis fut le résultat d’une longue marche rappelée dans l’exposition inaugurée hier. De nombreuses années de mobilisation des bonnes volontés œuvrant au rapprochement entre nos deux pays furent nécessaires.
L’exposition rappelle qu’un événement clé fut l’ouverture d’un Consulat de Chine à Tahiti en 2002. Clément Ah-Line se souvient que cette nouvelle annoncée par Ary Yée Chong Tchi Kan donna une impulsion décisive. La FRACC, avec le soutien de la Région présidée par Paul Vergès, écrivit alors une lettre au président de la République de l’époque, Jacques Chirac, plus ouvert aux relations avec la Chine que ses prédécesseurs. La dynamique était enclenchée, elle allait déboucher sur la nomination d’un Consul en 2009, puis sur l’ouverture du Consulat à La Réunion quelques mois plus tard.

10 ans d’actions

JPEG - 50.6 ko

Lors de son discours, le consul Chen Zhihong a rappelé que l’inauguration du consulat le 6 février 2010 a été un événement historique. Depuis 10 ans, les relations avec la Chine se sont renforcées avec la visite de plusieurs hauts responsables chinois, notamment les présidents des deux Assemblées. En 2017, la vice-maire de Tianjin était en visite avec le Ballet de Tianjin. L’installation de l’institut Confucius a réaffirmé les liens culturels, ajoute Chen Zhihong. Le Consul précise qu’au cours de ces 10 dernières années, les conditions de délivrance des visas se sont assouplies pour les touristes chinois. Par ailleurs, une ligne aérienne directe relie depuis plusieurs années La Réunion à Canton.

JPEG - 65 ko

Dans son tour d’horizon, le Consul a souligné l’importance des événements organisés en 2019, pour fêter les 60 ans de la création de la Chine populaire, et le 55e anniversaire des relations diplomatiques avec la France. Il a également rappelé que plusieurs communes réunionnaises sont jumelées avec des villes chinoises. Ces 10 dernières années furent également marquées par des actions de coopération dans la culture, l’économie et le sport notamment.
Chen Zhihong a remercié l’implication de l’État, des collectivités et des Réunionnais d’origine chinoise : « toutes ces réalisations ont eu lieu grâce à vous ». Et il conclut par ces mots : « vive l’amitié sino-française, vive l’amitié sino-reunionnnaise ».

« Un pont vers la Chine »

JPEG - 53.7 ko

Daniel Thiaw Wing Kai, président de la fédération des associations chinoises, a rappelé que l’inauguration du Consulat de Chine à La Réunion a été le résultat d’un travail de plusieurs générations. C’était une simplification pour les visas, plus besoin de faire escale à Hong-Kong ou d’aller à l’ambassade de Chine à Maurice et de patienter 48 heures. C’était aussi une simplification des démarches administratives pour les Réunionnais ayant de la famille en Chine, et qui avaient besoin de documents traduits en chinois pour faire valoir leur droit à hériter de biens par exemple.
L’ouverture du Consulat, « c’était un pont vers la Chine, la porte s’ouvrait de nouveau vers les familles, vers la Chine des anciens. C’est aussi une ouverture de La Réunion vers un pays qui a contribué au peuplement de La Réunion ».
Le consulat a permis de développer les échanges dans tous les domaines, ajoute Daniel Thiaw Wing Kai qui souhaite une amplification des relations pour offrir à La Réunion toutes les possibilités de développement dans l’axe Asie-Afrique.

Vernissage de l’exposition

JPEG - 60.1 ko

Après les discours, le Consul Chen Zhihong, le préfet Jacques Billant et Daniel Thiaw Wing Kai ont inauguré l’exposition créée dans le cadre de ce 10e anniversaire. L’exposition s’appuie sur des documents issus de collections privées et des Archives départementales pour raconter l’histoire de l’intégration des immigrés venus de Chine dans la société réunionnaise.

JPEG - 44.2 ko

Elle évoque également la marche vers la création d’un Consulat de Chine à La Réunion, ainsi que plusieurs événements qui ont permis d’approfondir les liens entre La Réunion et la Chine au cours de ces 10 dernières années. Parmi les documents exposés figurent des articles et des « unes » de « Témoignages », notre journal est en effet partenaire de cette exposition. Elle sera visible dans l’ancienne école franco-chinoise de la rie Labourdonnais à Saint-Denis jusqu’au 8 mars, avant de tourner dans plusieurs villes de La Réunion.

M.M.