Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Co-développement

Chagos : Philippe Sands salue la solidarité des Réunionnais avec les Chagossiens

Au lendemain du grand succès de sa conférence, l’avocat de l’État mauricien invité par Réunion Première

mercredi 11 janvier 2023, par Manuel Marchal


Au lendemain du succès de sa conférence sur les Chagos le 9 janvier, l’avocat Philippe Sands était hier l’invité du journal télévisé de Réunion Première de la mi-journée. Il a expliqué pourquoi le retour des Chagossiens dans leur pays se rapproche chaque jour et salué la solidarité dont font preuve les Réunionnais pour la cause de ce peuple déporté qui aspire à retourner vivre aux Chagos.


Organisée le 9 janvier à l’Université par le Comité de solidarité Chagos La Réunion et le Mouvement réunionnais pour la Paix, la conférence de Philippe Sands a été un grand succès avec la participation de plusieurs centaines de personnes. Philippe Sands est avocat et auteur du livre « Chagos, la dernière colonie ». Il plaida pour l’État mauricien lors de l’audience à la Cour internationale de Justice de La Haye. Cette instance juridique internationale rendit en février 2019 un avis demandant au Royaume-Uni de cesser son administration sur les Chagos. En mai 2019, une large majorité de l’Assemblée générale de l’ONU votait une résolution demandant à tous les États membres des Nations Unies de soutenir l’application de l’avis de la Cour internationale de Justice, et d’enlever toute entrave au retour des Chagossiens dans leur pays dont ils furent déportés entre 1968 et 1973.

L’influence de la guerre en Ukraine

Hier, au lendemain du succès de sa conférence, Philippe Sands était l’invité du journal télévisé de Réunion Première de la mi-journée. Il a tout d’abord rappelé le fond du différend entre Maurice et le Royaume-Uni. C’est en effet aux Chagos que se dresse le dernier drapeau britannique en Afrique, vestige d’un empire colonial qui dura trois siècles. Philippe Sands a rappelé que le 4 novembre dernier, le gouvernement du Royaume-Uni a ouvert des négociations avec celui de Maurice sur la question des Chagos.
D’après l’avocat, cette initiative est liée à l’évolution du contexte international avec la guerre en Ukraine. En effet, Londres dénonce l’occupation illégale d’une partie de l’Ukraine par la Russie et dans le même temps occupe illégalement une partie du territoire de Maurice. Dans ces conditions, il est très difficile pour le Royaume-Uni d’obtenir le soutien des États africains au sujet de l’Ukraine. Un changement de position de Londres vis-à-vis des Chagos pourrait faire évoluer cela.

Agréablement surpris par le large soutien des Réunionnais

Philippe Sands a également insisté sur l’importance du témoignage de Liseby Élysé devant la Cour internationale de Justice. Nul doute qu’entendre une Chagossienne victime de déportation a pu influencer favorablement les juges.
Enfin, Philippe Sands a dit en substance avoir été agréablement surpris par le large soutien dont bénéficie la cause des Chagossiens à La Réunion. C’est ce qu’a témoigné le grand succès de sa conférence du 9 novembre. Pour l’avocat, cet élan de solidarité pourrait être lié à un sentiment d’identification, a-t-il dit en substance, car la lutte des Chagossiens pourrait représenter celle des Réunionnais contre le colonialisme français.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus