Co-développement

Contribution de syndicalistes et de militants au débat lors de la conférence sur Francis Sautron

Conférence « Francis Sautron une histoire commune : Madagascar-La Réunion », 22 mars 2019 à Antsiranana

Témoignages.re / 23 mars 2019

JPEG - 68.3 ko

Adrien (AKFM) : que des jeunes Réunionnais et Malgaches viennent continuer nos travaux.

JPEG - 50 ko

Alfred (Secrétaire régional du FISEMA)
« C’est grâce à Francis Sautron que la FISEMA se crée à Madagascar. Quand il vit le système d’exploitation de l’homme par l’homme, il n’accepte plus cela et crée un syndicat. Des Malgaches adhérents à la FISEMA sont exclus de leur emploi. Les ouvriers de la Direction des constructions navales de Diego se mobilisèrent, ce qui obligea les Français à tenir compte des revendications du syndicat ».
Alfred a également signalé que le bâtiment de la FISEMA à Diego date de l’époque de Francis Sautron, mais qu’il n’est pas terminé. Il a donc lancé un appel à la solidarité avant de conclure sur les difficultés de l’action syndicale à Madagascar : « Les forces se dispersent à cause de la pauvreté, on arrive pas à revendiquer ».

JPEG - 75.8 ko

Max Banon (CGTR)
La CGTR apporte toute l’amitié et solidarité des syndicalistes CGTR de La Réunion. La demande au sujet du bâtiment de la FISEMA sera abordée dans les instances de la CGTR.
Pour la CGTR, il est grand temps de retisser des liens entre syndicats et travailleurs de la région. Cela fait 27 ans que l’on se bat pour faire reconnaître une structure de syndicats au sein de la COI.
En conclusion, il revint sur le parcours de Francis Sautron à son retour à La Réunion : il participa à la mise en place des Prud’hommes et des ASSEDIC.