Co-développement

Forum politique des îles de l’océan Indien : les résolutions

Témoignages.re / 9 août 2018

Le premier Forum politique des îles de l’océan Indien a été marqué par l’adoption de plusieurs résolutions dont voici le résumé.

JPEG - 92.3 ko

L’assemblée délibérante du 1er Forum politique de l’Océan Indien a proposé et validé deux motions qui appellent solennellement à la réintégration des Îles Éparses au peuple malgache et au retour du peuple Chagossien dans son pays.

Les ateliers du Forum ont mis d’emblée en évidence le besoin et la nécessité de mieux se connaître car, même si les peuples de l’espace indiaocéanique sont indéfectiblement frères, les paradigmes sociétaux, les destins postcoloniaux et les paysages mentaux sont sensiblement différents en raison de la pluralité des cultures et identités en présence. Il appartiendra dorénavant de proposer et de construire des dispositifs permettant la multilatéralité des échanges.

Durant ce 1er Forum, le changement climatique a constitué le sujet transversal, et il est apparu opportun de puiser des solutions à partir de la pertinente étude PRISCA réalisée pour le compte du NEPAD. Cette étude concerne l’adaptation au changement climatique qui érode les côtes des villes côtières de l’Afrique de l’Ouest et Centrale, impactant ainsi durement la pêche, l’agriculture et les sites emblématiques tels que les mangroves. L’étude PRISCA recense toutes les actions transposables dans l’ensemble de nos régions, et indique les plans d’actions et les recommandations faites à l’Union Africaine, dont l’application permet de préparer efficacement les populations aux effets de ce phénomène inéluctable.

Le Forum politique de l’Océan Indien reposant sur des valeurs d’entraide, de solidarité et de fraternité, l’assemblée délibérante propose à l’ONU de joindre sa voix à notre proposition de remettre le prix Nobel de la Paix aux sauveteurs internationaux [1] qui ont sauvés la vie à 12 adolescents thaïlandais et leur entraîneur de 25 ans le mois dernier, mais aussi faire des 13 sauvés des Ambassadeurs de la Jeunesse pour la Paix. Cet évènement hors du commun et son heureux dénouement fournissent au monde entier des sujets de débats, de recherches et d’innovations, notamment sur le sens des responsabilités et la formation de haut niveau face aux risques majeurs.

Antananarivo, le 3 août 2018

[1Des plongeurs venus d’Australie, de Grande-Bretagne, du Japon, de Chine, ainsi qu’une trentaine de soldats américains.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’est dommage de n’avoir pas demandé que l’île de la Réunion soit autorisée comme Maurice et Madagascar accueillir des avions provenant de tous les coins du monde . C’est cette liberté d’accueillir des touristes venant de tous les pays de la terre qui a permis depuis longtemps à l’Ile Maurice de se hisser au niveau de développement qui est maintenant le sien et à Madagascar de prendre le même chemin .

    L’île de la Réunion et Maurice et Madagascar sont complémentaires et doivent pouvoir partager leur patrimoine touristique très différents . Les étrangers qui vont à Maurice ou à Madagascar devraient pouvoir venir également à la Réunion en voyageant sur les avions de leurs pays . Mais cela n’est pas possible actuellement . Il serait peut être temps de mettre fin à cette aberration politique , économique ,sociale et culturelle .

    Avec le déclin de l’industrie sucrière, la principale richesse de la Réunion c’est la qualité de son patrimoine touristique . Elle est a été classée dans le patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO il faudrait qu’elle permette au monde entier de venir chez elle. L’Etat français aide au développement touristique en subventionnant la création de nouvelles unités hôtelières mais la meilleure aide qu’il pourrait donner serait mon Avis l’ouverture des frontières et la permission de se poser sur nos deux aéroports aux avions en provenance de tous les pays du monde qui pourraient nous emmener des touristes que ce soit la chine, la Russie ,les USA, le Canada ,l’Australie etcet …..

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je suis entièrement d’accord avec les Réunionnais. Il y a tellement de promenades à faire à La Réunion avec les Cirques et les Tours de l’Ile mais par contre, comme les Mauriciens, il faudrait faire un petit effort sur l’Anglais surtout.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Et aussi de prouver qu’ils aiment vraiment leur île car des fois, on se pose la question, exemples :

    - combien de fois, en vélo, à pied, sur mon chemin, je trouve et ramasse des détritus divers, pas tous biodégradables hélas, des déchets à recycler si on s’en donne la peine : bouteilles en verre, en plastiques, papiers, journaux, cartons, boîtes de conserves, cannettes en alu, électroménager, pneus usés, meubles, lits, .... Une honte !
    - les ravines, elles sont encombrées elle aussi, de l’eau stagnante, véritable nids à moustiques. Adieu bichiques.
    - les ordures jettées n’importe où sans volonté de trier dans les immeubles, la flemme d’aller à la déchetterie juste à côté.
    - des batteries usagées dont l’inconscient irresponsable a bien pensé à retirer les bouchons pour que l’acide quelles contiennent se déverse bien dans la terre, surtout s’il y des arbres juste à côté.
    - l’individualisme qui pousse à ne penser qu’à soi, "après moi le déluge" ou bien "je ne suis pas payé pour ça", à quoi je réponds, nous non plus mais on pense aux autres, futures générations nées ou à naitre, c’est ça le civisme, non ? Arthur qui espère le changement positif, et qui n’attend pas pour montrer l’exemple. Quitte à ce qu’on se moque de moi en me voyant faire, ricanements révélateurs de la bétise, la manipulation du système qui encourage l’inverse : consommer, frimer sans se poser des question quand à l’avenir de notre unique planète qui nous supporte et dont on dépend !

    Il y en a pas mal qui parlent beaucoup mais qui concrètement ne font rien, sauf bien sur si une caméra ou un micro est là, question d’image, d’intérêt personnel, et ça continuera encore je pense. Enfin, on verra bien, Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?