Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Co-développement

La musique chagossienne à l’honneur ce soir au Barachois

Semaine créole à Saint-Denis

jeudi 26 octobre 2023, par Julie Pontalba


Cette année les Chagos sont invitées d’honneur à Saint-Denis dans le cadre de la Semaine créole, du 23 au 29 octobre. Dans ce programme riche — entre contes, conférence et expression artistique — Le groupe Tambour Chagos se produira au Barachois, ce soir à partir de 18 heures.


La musique traditionnelle chagossienne s’appelle le Séga Tambour, et pour cause car c’est le Tambour qui en est le cœur. C’est lui qui rythme les chants et les déhanchements des danseurs. C’est une musique et une danse très proches du séga réunionnais, elles ont d’ailleurs les mêmes origines africaines. Les peuples chagossien et réunionnais partagent aussi la même histoire basée sur un peuplement par des esclaves.

Comme notre Maloya, le Séga Tambour est reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais en plus il porte la mention de « patrimoine en grand danger de disparition », il est donc important de profiter de chaque occasion pour le faire vivre. Il fait partie de la biodiversité culturelle mondiale.

Autrefois, avant l’expulsion de leurs îles natales, les Chagossiens racontent que le samedi soir, ils se réunissaient tous autour du feu, sur la plage, pour déguster les plats, gâteaux et boissons traditionnels, à base de poissons, légumes et lait de coco. Ensuite ils dansaient au rythme joyeux du Séga Tambour, jusqu’au petit matin. C’était le paradis.
Depuis leur déportation, les rythmes sont devenus plus lents et mélancoliques, le Séga Tambour est désormais le support de leur “Sagrin” d’avoir perdu leur île.

Notre créolité est multiple, ce soir vous vivrez aux rythmes des tambours des îles Chagos et de La Réunion.

Julie Pontalba


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus