Co-développement

Le Vatican condamne les actes d’injustice commis contre les Chagossiens

La délégation chagossienne a été reçue au Vatican

Témoignages.re / 23 mai 2017

Dimanche à Sainte-Suzanne, le rassemblement du PCR avait commencé par une intervention de Ary Yée Chong Tchi Kan. Le secrétaire du PCR était revenu sur la lutte menée par les Chagossiens pour retourner dans leur pays dont ils ont été déportés à cause de la construction de la base militaire US de Diego Garcia. La semaine dernière, une délégation du Groupe Réfugiés Chagos étaient reçue à Rome par le Vatican. Dans un communiqué publié hier, le Comité de solidarité Chagos-La Réunion a diffusé un compte-rendu de cet important événement.

JPEG - 37.2 ko

La délégation du Groupe Réfugiés Chagos, emmenée par Olivier Bancoult, était composée d’une dizaine de personnes, toutes impliquées depuis de longues années dans les luttes des Chagossiens pour le retour sur la terre natale. Elle a été reçue le 17 mai dernier pour une réunion de travail et d’échanges avec le Secrétaire pour les relations avec les États du Saint-Siège, l’archevêque Paul Gallagher. Mais auparavant elle a eu une audience avec le pape François, ce qui a constitué une excellente surprise et un puissant encouragement pour tous les membres de la délégation.

Olivier Bancoult a parlé d’une « rencontre positive », en soulignant que l’archevêque avait une bonne connaissance du dossier des Chagos et qu’il avait été à l’écoute de l’appel des Chagossiens à mettre enfin un terme à cinquante ans d’injustice : « L’archevêque Gallagher condamne les actes d’injustice commis contre les Chagossiens »

La délégation a évoqué la prochaine visite au Vatican du président américain Trump. « Paul Gallagher nous a promis d’évoquer la situation des Chagossiens avec les hauts officiels qui accompagneront le président Donald Trump. Il s’agit de voir si le gouvernement américain pourrait être plus sensible à la cause chagossienne », a déclaré le révérend Mario Li Hing, qui accompagne la délégation, au journal l’Express de Maurice.

La délégation a évoqué également l’état des tombes laissées à l’abandon à Diego Garcia, Peros Banhos et Salomon. Olivier Bancoult a mentionné la nécessité de sauver ces lieux de culte et cimetières.

« Le Vatican a écouté la voix des Chagossiens. Nous espérons qu’il y aura quelque chose de positif qui sortira de cette rencontre », a conclu Olivier Bancoult.

Pour le Comité Solidarité Chagos La Réunion
Georges Gauvin, président
Alain Dreneau, secrétaire