Co-développement

« Les crises politiques ne sont pas une fatalité à Madagascar »

Conférence d’Elyett Rasendratsirofo samedi à Saint-Denis

Témoignages.re / 17 octobre 2018

Sous le co-parrainage des "Amis de l’Université de La Réunion" et de l’Association des Étudiants Malgaches de La Réunion, une conférence sera faite par Elyett Rasendratsirofo, ancienne haut fonctionnaire et ancienne ministre de la Grande Ile, sous le titre interrogatif : "Les crises politiques ne sont pas une fatalité : pour les prévenir, quelles institutions pour Madagascar ?". 

JPEG - 90.4 ko

Cette conférence sera faite le samedi 20 octobre 2018 à 14 heures, dans le grand salon de la Mairie de Saint-Denis. C’est le professeur André Oraison qui aura l’honneur de présenter cette conférencière. Voici la présentation de cette conférence :

« Dans l’Indianocéanie incarnée au plan institutionnel par la Commission de l’océan Indien (COI), créée à Victoria le 10 janvier 1984, Madagascar occupe une place centrale par l’étendue de son territoire, l’importance numérique de sa population ainsi que par son processus original de formation étatique qui est bien antérieur au phénomène colonial français. Dès lors, il n’est pas étonnant de constater que depuis l’indépendance de la Grande Ile proclamée le 26 juin 1960 par le premier Président de la première République malgache, Philibert Tsiranana, le 26 juin 1960, les évènements politiques majeurs, mouvementés et souvent sanglants survenus à Madagascar ont souvent eu des échos et des répercussions dans les pays environnants et notamment à La Réunion. C’est dans ce contexte que nous écouterons attentivement les observations, les critiques et les suggestions pour l’avenir institutionnel de Madagascar qui seront faites par Madame Elyett Rasendratsirofo.

André Oraison, Professeur des Universités, Juriste et politologue ».