Co-développement

Les vrais défis ne sont pas les sous-marins nucléaires.

Mouvement Réunionnais pour la Paix

Témoignages.re / 27 septembre 2021

Cette année, la journée Internationale de la Paix avait pour thème : « Se relever, pour un monde plus équitable et durable ». Ce moment de réflexion universelle a été dévoyé par le soit-disant problème diplomatique à propos d’un contrat de construction de sous-marins qui, finalement, seront à propulsion nucléaire.

Un mois auparavant, les mêmes protagonistes étaient unis pour abandonner le peuple afghan. Ces grands dirigeants politiques ne sont en définitive que des vendeurs d’armes, qui ne trouvaient sûrement plus leur compte en restant sur place. Pendant ce temps, du jour au lendemain, ils laissent dans la détresse et la faim plus de 38 millions d’Afghans : hommes, femmes et enfants. Quel genre de chefs est-ce donc ?

Les États-Unis et l’Angleterre ont expulsé le peuple chagossien de ses terres natales pour installer, à Diego-Garcia, une des plus importantes bases de sous-marins nucléaires. Ils peuvent, impunément, bafouer tous les droits Internationaux et Humains, pour militariser la terre, le ciel ainsi que nos Océans. Ce serait pour notre sécurité, semble t-il, mais par rapport à quelle menace exactement ?

Le 21 septembre, l’ONU a rappelé que « nous ne sommes pas l’ennemi l’un de l’autre. Pour pouvoir nous remettre de la dévastation de la pandémie, nous devons faire la paix les uns avec les autres. Et nous devons faire la paix avec la nature. Malgré les restrictions de voyage et les fermetures économiques, les changements climatiques sont encore bien présents. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une économie mondiale verte et durable qui crée des emplois, réduit les émissions et renforce la résilience aux impacts climatiques. »

D’où le thème de cette année. Les vrais défis pour l’humanité sont là. Il faut orienter l’économie de l’armement, qui ne profite qu’à quelques uns, vers les luttes communes de l’humanité, comme les défis du réchauffement climatique et toutes ses conséquences (catastrophes naturelles, maladies,…) ou encore l’éradication de la grande pauvreté.

Au Mouvement Réunionnais Pour La Paix, nous pensons que chaque être humain, chaque peuple mérite d’être respecté et protégé. Nous sommes contre la prolifération des armes. Nous militons pour que notre zone Océan Indien soit exempte de tout arme nucléaire. Nous avons écrit à l’ONU en ce sens, en septembre 2020 et avons renouvelé cet appel à travers un plaidoyer envoyé à toute la presse locale et régionale, le 15 août 2021.

Nous soutenons nos voisins et frères Chagossiens, notamment en faisant connaître leur histoire.

Pour cela, nous sommes heureux de vous convier, une fois encore, à une conférence
débat, tenue par le professeur André Oraison, et dont le titre est : « Affaire des îles Chagos : la condamnation du Royaume-Uni par la Cour de La Haye le 25 février 2019 et ses incidences en matière de décolonisation dans le bassin Sud-Ouest de l’Océan Indien. »

Ce sera à la salle du conseil municipal de Saint Denis, ce samedi 2 octobre, à partir de 13H45.

Nous vous espérons nombreux à cette conférence grand public !
Pour le Mouvement Réunionnais Pour la Paix,
Julie PONTALBA.