Des volontaires du progrès font progresser l’apprentissage de l’anglais

Peace Corps des Etats-Unis : 30 ans de service à Madagascar

23 novembre 2023

« Nous sommes heureux de célébrer les 30 ans de service à Madagascar ce mois-ci. Nous sommes reconnaissants à tous nos bénévoles, personnel, partenaires, familles d’accueil et communautés qui ont contribué au succès de notre programme depuis 1993 ! », indique le Peace Corps. Le Peace Corps est un volontariat pour des jeunes des Etats-Unis qui veulent connaître la coopération. A leur arrivée à Madagascar, beaucoup savent parler le malgache. Avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis, ils travaillent notamment en tant qu’enseignant en anglais dans les collèges et les lycées. Ils contribuent ainsi à la progression de l’apprentissage de l’anglais à Madagascar.

Danielle était une bénévole de l’éducation enseignant l’anglais de 2018 à 2020. Elle réfléchit à son service et partage comment cela a eu un impact positif sur son travail actuel.

« En plus de mon travail en classe, j’ai travaillé avec l’université et la communauté pour créer une variété de projets, dont un bureau d’orientation, une communauté de pratique pour les enseignants et le personnel de l’ELCI, une subvention pour les ordinateurs, un atelier d’éducation STEM à travers les Observations mondiales de la NASA Programme au profit de l’environnement (GLOBE). J’ai été le mentor des étudiants qui ont créé leur propre club d’anglais, English Practice Mahajanga, et j’ai facilité les opportunités de traduction grâce à l’opération Smile. J’ai beaucoup apprécié travailler avec les étudiants à travers des discussions de réflexion critique, des débats, des ateliers de leadership et de travail d’équipe.

Actuellement, je travaille en tant que scientifique, coordonnateur tribal et intervenants d’urgence avec l’Environmental Protection Agency des États-Unis. Je crois que mon service a enrichi mes connaissances sur le travail direct avec les communautés, l’établissement de relations grâce à la confiance, la gentillesse et l’empathie, le leadership et les compétences en résolution de problèmes, et a amélioré ma créativité et mon désir de redonner à ma communauté et de trouver une carrière où je peux continuer.

Je suis éternellement reconnaissant pour mon service de Peace Corpss à Madagascar (je reste toujours en contact avec mon homologue, ma famille d’accueil, mes étudiants et collègues, et mes voisins !) ; mon service a changé ma vie en mieux. »

A la Une de l’actuMondialisationMadagascar

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?