Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Co-développement

Rwanda : Omnicane et MCB contribuent à l’accès à l’électricité de 175000 familles

Des sociétés mauriciennes investissent dans les énergies renouvelables au Rwanda

mercredi 28 septembre 2022


Omnihydro inaugure sa centrale de Mushishito-Rukarara : l’énergie renouvelable a de l’avenir. Cette centrale illustre l’expansion du groupe mauricien Omnicane sur le continent africain, avec le soutien de la banque mauricienne MCB.


Inaugurée le 26 juin dernier dans le district de Nyamagabe, Rwanda, la centrale hydroélectrique de Mushishito-Rukarara est le tout dernier projet d’énergie verte lancé par Omnihydro, une filiale d’Omnicane.
« Cette centrale est le point culminant qui signe l’expansion réussie du groupe Omnicane sur le continent africain, à travers une initiative qui véhicule les valeurs de l’innovation verte. Participer à la réussite de ce projet à l’impact positif était donc une opportunité que la MCB est heureuse d’avoir saisie à travers des solutions de financement », indique un communiqué diffusé hier par la banque mauricienne MCB qui donne les détails de ce projet.

75 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique du Rwanda

« Une collaboration pour le moins concluante, qui vient verdir le mix énergétique du Rwanda, qui dépasse le seuil de 75 % d’énergies renouvelables. Ce pays de 13 millions d’habitants a, pour l’heure, un taux d’électrification de 65 %, avec une faible consommation énergétique par habitant, à savoir une moyenne de 40 kWh. « Notre centrale entre en jeu avec une production annuelle de 26.5 GWh. Même si elle est considérée comme un petit projet, elle apporte une valeur ajoutée certaine à l’approvisionnement en électricité avec un coût relativement faible par rapport aux autres sources d’énergie », explique Kevin Padiachy, Head of Africa Desk chez Omnicane Management & Consultancy Limited. »

Investissement de 32 millions de dollars dont 20 millions financés par MCB

« Ce projet ambitieux, d’une valeur totale de 32 millions de dollars, a obtenu le financement de la MCB pour un debt financing à hauteur de 20,3 millions de dollars »
« Tout aussi renouvelable que l’énergie qu’elle produit, le succès de la centrale hydro-électrique fait des émules. « Réussir ce projet était une grande satisfaction pour tous les membres de l’équipe, mais ce n’est aussi qu’un début. Il a permis de consolider la relation de confiance entre notre conseil d’administration et nos partenaires. Il aura surtout ouvert la voie à de belles perspectives pour de nouveaux projets d’énergie verte à travers l’Afrique », nous confie Kevin Padiachy. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus