Co-développement

Tous avec les Chagossiens

Rassemblement organisé samedi 1er août à Saint-Denis par le Comité de solidarité Chagos-Réunion et le Mouvement réunionnais pour la paix

Témoignages.re / 29 août 2018

Du 3 au 6 septembre, la Cour internationale de justice examinera l’affaire de l’interdiction faite aux Chagossiens de vivre dans leur pays dont ils ont été expulsé en raison de la construction de la base militaire de Diego Garcia. Les Réunionnais ont toujours été en première ligne de la solidarité avec la cause du peuple chagossien. Ce combat connaîtra samedi une nouvelle étape avec l’organisation d’un rassemblement à l’appel du Comité de solidarité Chagos-Réunion et du Mouvement réunionnais pour la paix. Rendez-vous à 10 heures à Saint-Denis, place des Droits de l’homme à Champ-Fleuri. Voici le texte de l’appel diffusé hier par le Comité de solidarité Chagos-Réunion.

JPEG - 103.4 ko
Les Chagossiens sont un peuple avec une culture, une langue et un pays. Depuis 50 ans, ils luttent pour la reconnaissance d’un droit élémentaire, celui du droit d’un peuple à vivre dans son pays.

« Cher(e) ami(e) du Comité de Solidarité Chagos La Réunion,
C’est dans quelques jours que s’ouvre la session de la Cour Internationale de Justice traitant de la question chagossienne. Cela va se passer à La Haye (Pays-Bas) du 3 au 6 septembre prochains.

Cette échéance cruciale est attendue avec un immense intérêt et un immense espoir par les Chagossiens en tout premier lieu, qui ont fait du retour à leurs îles natales l’objectif d’un demi-siècle de luttes. Mais l’avis de la Cour de La Haye va être également observé avec la plus grande vigilance par tous les pays qui ont formé la grande majorité de l’assemblée générale des Nations-Unies ayant voté pour la motion du gouvernement de Maurice (94 voix pour, 15 voix contre) en juin 2017. Autant de forces progressistes qui soutiennent la cause chagossienne dans le monde entier.

A La Réunion, le Comité de Solidarité Chagos La Réunion (C.S.C.R.) a œuvré depuis sa création en 2010 à un mouvement de solidarité envers nos soeurs et frères chagossiens . Le récent séjour dans notre île d’une délégation chagossienne conduite par Olivier Bancoult a été l’occasion de renforcer les liens et de mieux faire connaître l’histoire chagossienne dont la cruauté est encore ici insuffisamment perçue.

Depuis leur départ début juin, le C.S.C.R. a pu contribuer à la présence de plusieurs Chagossiennes et Chagossiens aux débats de La Haye. Il en a été de même des initiatives de solidarité prises par le Mouvement Réunionnais pour la Paix, et par l’association ’Espace pour Promouvoir l’Interculturel’. Que toutes les donatrices et tous les donateurs soient ici sincèrement remercié(e)s. Toutes ces initiatives rassemblées ont permis de contribuer à la présence de 9 personnes qui pourront témoigner du drame chagossien devant les juges de la Cour internationale.
A la veille de l’ouverture de la session de la Cour internationale, le Mouvement Réunionnais pour la Paix et le Comité Solidarité Chagos La Réunion organisent un rassemblement de soutien le samedi 1er septembre à 10 heures à Champ Fleuri. Vous y êtes chaleureusement convié(e). »

Georges Gauvin, président du C.S.C.R.
Alain Dreneau, secrétaire