Co-développement

« Une très très grande victoire pour les Chagossiens… et la lutte continue ! »

Après le nouveau vote condamnant le Royaume-Uni à l’ONU

Alain Dreneau . Georges Gauvin / 24 mai 2019

Voici le texte du communiqué rendu public hier par le Comité Solidarité Chagos La Réunion.

JPEG - 56.5 ko
Olivier Bancoult du Groupe Réfugiés Chagos et Georges Gauvin président du Comité de solidarité Chagos La Réunion. (photo A.D.)

C’était soir d’allégresse ce mercredi 22 mai du côté de la Pointe aux Sables, au siège du Groupe Réfugiés Chagos à Port-Louis. Une belle nouvelle venait d’arriver de New-York, celle d’une grande victoire devant l’assemblée générale des Nations-Unies.
La résolution initiée par Maurice, à fin de mise en œuvre de l’Avis de la Cour internationale de La Haye (du 24 février dernier), a été adoptée à une très large majorité : 116 pays ont voté pour, 6 s’y sont opposés, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie et 56 ont opté pour l’abstention.

Le texte adopté est de toute première importance, puisqu’il enjoint le Royaume-Uni de rétrocéder sous six mois à l’île Maurice l’archipel des Chagos. Un territoire “excisé” en 1965 par Londres pour l’“offrir” à bail aux Etats-Unis, afin d’y créer la base militaire de Diego Garcia.

Il y a donc plus de 50 ans que les Chagossiens, exilés par la force de leurs îles natales, se battent pour leur droit fondamental, celui de vivre là d’où ils sont, là où leurs aïeux sont inhumés, là où réside leur identité. Or la résolution historique de ce 22 mai 2019, outre la reconnaissance de la souveraineté de Maurice sur les Chagos, contient l’engagement de réinstaller les Chagossiens sur leur terre.

Le Comité Solidarité Chagos La Réunion invite toutes les personnes éprises non seulement de justice mais aussi de paix dans l’océan Indien à mesurer l’importance de l’avancée que représente le vote de l’assemblée générale de l’ONU. Comme nous l’a dit ce matin Olivier BANCOULT, le dirigeant du Groupe Réfugiés Chagos, « C’est une très très grande victoire ! », qui a ajouté que « la lutte continue plus que jamais ». Une lutte dont la flamme est avivée par l’appui croissant de la communauté internationale : 22 pays se sont ajoutés aux 94 pays qui avaient voté pour la motion mauricienne en juin 2017, tandis que dans le même intervalle de deux ans les soutiens à Londres et Washington ont fondu de 15 à 6.

Les événements s’accélèrent… Pour qu’ils aillent dans le sens de l’Histoire qu’on souhaite et pour lequel on milite, le Comité Solidarité Chagos La Réunion et le Mouvement pour la Paix appellent à maintenir et renforcer le soutien concret apporté aux Chagossiens par les Réunionnais. L’occasion nous en est donnée très prochainement, avec la venue à La Réunion d’Olivier BANCOULT et de Liseby Elysé du jeudi 30 mai au dimanche 2 juin prochains. Olivier BANCOULT tiendra une conférence le vendredi 31 mai à 18 heures à la salle du Conseil municipal de la Ville de Saint-Denis. Nous aurons ainsi « en direct » le regard porté par les Chagossiens sur les derniers développements de leur combat.

Georges Gauvin, président du C.S.C.R.
Alain Dreneau, secrétaire