Edito

A tous les humains épris de Justice et de Paix

J.B. / 26 février 2019

JPEG - 13.7 ko

La Cour internationale de Justice de la Haye reconnaît que la Grande Bretagne a fauté, ce qui a entraîné le drame du peuple Chagossien. La Cour lui demande de restituer à l’île Maurice l’archipel des Chagos, dans les meilleurs délais. Cette clarification ouvre des perspectives au retour des Chagossiens dans leur pays.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision et souligner le rôle de la solidarité dans tous ces avancées.

La Grande Bretagne a agit ainsi pour permettre aux Américains de construire la plus grande base militaire en dehors de son pays. Mais c’est sur l’expulsion des résidents et ses conséquences qu’il faut mesurer l’attitude méprisable des Anglais.

Voici un extrait du communiqué publié par le Comité de Solidarité Chagos de La Réunion.

« Cette expulsion, véritable crime contre l’humanité s’est faîte au mépris des droits humains les plus élémentaires avec déportation des Chagossiens dans les bidonvilles de Maurice et des Seychelles. On se souvient du poids énorme qu’ont pesé les témoignages des déportés chagossiens, particulièrement de la charge émotionnelle du témoignages de Liseby Elysé devant La CIJ. Gageons qu’après cela l’on ne regardera plus les Chagossiens de la même façon dans les sphères officielles. »

La dernière phrase concerne aussi une partie des Mauriciens eux-mêmes. Pour tous ceux qui ont suivi ces expulsions savent que des Mauriciens traitaient les Chagossiens avec mépris. Les choses se sont améliorées avec le temps et s’ils arrivent a récupérer l’archipel des Chagos et sa zone maritime exclusive, ce sera grâce à la détermination des Chagossiens et leurs soutiens de toujours.

C’est cela une politique de principe. Bravo à tous les humains épris de justice et de paix.