Edito

Appel à projets

Témoignages.re / 7 novembre 2017

JPEG - 13.7 ko

Hier à la préfecture, la présentation des ateliers et des rapporteurs des Assises des Outre-mer. L’organisation est désormais connue, les contacts pour adresser les propositions également, ainsi que le comité régional opérationnel. En pages suivantes, vous pourrez avoir les précisions nécessaires sur les thèmes des différents ateliers, leurs rapporteurs et le moyen de les contacter.

Le comité régional opérationnel est l’interface avec les services du gouvernement à Paris. Il est composé des présidents de la Région, du Département, des Communautés d’agglomérations, des conseils consultatifs, de l’Association des maires, des chambres consulaires et un maire en tant que tel, celui de Saint-Denis. Avec le préfet, il a donc la responsabilité de chapeauter la concertation à La Réunion. Les dirigeants des plus importantes collectivités territoriales en font partie, ce qui fixe la solennité de la démarche du gouvernement.

Maintenant que tout est en place, le moment de l’action est arrivé. Pour sa part, le Parti communiste réunionnais a déjà remis ses propositions. C’était lors de la visite de la ministre des Outre-mer à La Réunion au début du mois dernier. Intitulé « Plus de responsabilité pour plus d’autonomie : une ambition pour La Réunion », ce document décrit « un plan global et cohérent de développement durable et solidaire, des solutions urgentes ».

Cette démarche n’est pas nouvelle pour le PCR. À chaque rendez-vous politique important, le Parti communiste réunionnais publie ses propositions. Tout est donc ouvert et transparent. Quelle que soit la décision prise à la suite de ce rendez-vous, la population sait ce que propose le PCR.

Gageons que d’autres organisations puissent également faire de même. Car au-delà de ces Assises, il est important de connaître quels peuvent être les propositions de chacun pour l’avenir de La Réunion. C’est la seule manière de pouvoir échanger les points de vue dans le but rechercher des convergences pour arriver à s’entendre sur l’essentiel.

J.B.