Edito

BRICS : hors de l’Occident point de salut ?

J.B. / 18 octobre 2016

Les BRICS viennent de tenir leur 8e Sommet, en Inde, après la tenue du G20, en Chine. L’Asie vient de signer 2 succès géopolitiques, à un mois et demi d’intervalle. En Inde, ce fut un échec retentissant pour l’Occident et les États Unis qui ont passé leur temps ces dernières années à fomenter des guerres, partout, au lieu de sortir le monde du sous-développement qui est le résultat de 5 siècles de colonisation, de domination et de pillage.

Sur le plan stratégique, la tentative d’isoler la Russie par des sanctions économiques et diplomatiques est en train d’échouer. Mieux, les BRICS ont annoncé qu’ils s’occuperont du redressement de la Syrie, après la guerre. Ainsi, de l’Asie au Moyen-Orient, les BRICS ne cachent plus leur ambition. Un symbole très fort a été le lancement en Chine d’un module spatial habité pour construire une station habitable. A terme, l’actuelle station, fruit de la coopération de la Russie, des États Unis et des Européens sera devenue obsolète.

L’Union européenne saura-t-elle tirer les leçons du tournant qui s’opère actuellement et abandonner la politique hégémonique des Etats-Unis ? Quand on voit le spectacle de désolation que se donnent les 2 prétendants à la magistrature suprême de ce grand pays, peut-on imaginer le monde entier sous leur direction ? Les propositions du président Chinois de relier l’Asie et l’Europe par une nouvelle route de la soie et par une ceinture maritime encouragent l’avenir et représentent une main tendue aux pays européens. L’année prochaine, la Chine accueillera le 9e Sommet de BRICS.

Les Réunionnais, qui ont les pieds à La Reunion et la tête à Paris, profiteront-ils de cette année supplémentaire pour constater l’ampleur du désastre qui s’annonce pour Notre pays. L’Egalité réelle n’aura aucun effet de redressement macro-économique et social. Les élections présidentielles et législatives seront terminées et les Réunionnais seront toujours avec leurs problèmes. Les BRICS montrent que pour sortir du sous-développement, ils créent une Nouvelle Banque de Développement. Ici, on crée une Nouvelle Route du Littoral alors que la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Qui disait : hors de l’Occident, point de salut ?