Edito

Chine-La Réunion : il y a 13 ans, Paul Vergès signait la convention avec Tianjin

J.B. / 30 mars 2018

PDF - 571.2 ko

Dans son édition du 26 mars dernier, « Le Quotidien » publie en « une » une photo de Didier Robert et du maire de Tianjin prise en juillet dernier. À l’intérieur du journal, une interview du président de Région qui annonce l’ouverture d’une antenne de la Région à Tianjin. À en croire ce qui est dit, ce serait donc une grande première. Or, la vérité est toute autre, l’histoire est là pour le rappeler.

En novembre 2003, Paul Vergès a effectué une visite officielle de quatre jours en Chine où il avait notamment rencontré l’ancien Vice-Premier ministre de la Chine, Li Lang Qing. Le 12 novembre 2003, le président de la Région était à Tianjin et était reçu par son maire Dai Xianglong. Une photo prise dans la même salle que celle parue 13 ans plus tard a immortalisé l’événement. Au cours de cette rencontre, les deux collectivités ont signé une convention dont voici quelques extraits :

« La Municipalité de Tianjin, représentée par son maire, Monsieur Dai Xianglong, d’une part, et La Région Réunion, représentée par son Président, Monsieur Paul Vergès, d’autre part, conviennent d’établir des relations d’échanges durables fondées sur la valorisation des atouts propres à chacun des territoires, dans l’esprit du co-développement, conformément aux différents éléments de discussion et actes signifiant le rapprochement entre les deux parties depuis le début de cette année ».

Voici ce que stipulait l’article 5 de la Convention :

« Le Bureau des Affaires étrangères de la Municipalité de Tianjin et le service chargé des relations avec Tianjin à La Réunion sont désignés comme réfèrent pour l’application du présent accord. Dans chacune des régions, un bureau de représentation servira de point d’appui dans la mise en œuvre de la coopération entre les deux parties ».

Autrement dit, la décision de l’ouverture d’une antenne de la Région Réunion à Tianjin date d’il y a 14 ans. Ainsi se développait une politique co-développement entre la Chine et La Réunion sous la présidence de Paul Vergès à La Réunion, qui s’appuyait sur la présence de Réunionnais en Chine. Les partis communistes des deux pays avaient posé les bases de cette relation en renouant en 1985.

Le changement de majorité en 2010 a montré de la part des nouveaux arrivants une volonté de réécrire l’histoire. Tout le contenu du site internet de la Région Réunion a été effacé. Etait-ce pour faire croire que l’histoire commençait avec Didier Robert ?

On pourrait le penser en lisant le contenu de l’interview de Didier Robert. En effet, l’actuel président de Région ne fait aucune référence au travail accompli par la représentation de sa collectivité à Tianjin avant 2010. Pourquoi un tel oubli ?

On ne peut que se féliciter de voir l’actuel président de Région marcher dans les pas de son prédécesseur. Ceci rappelle que les idées justes finissent toujours par triompher. Mais Didier Robert sortirait grandi de cette affaire s’il pouvait au moins reconnaître publiquement que cette action n’est que le prolongement de la politique de co-développement menée par Paul Vergès. Ceci serait apprécié à La Réunion et ailleurs.

J.B.