Edito

Chine-Usa : le monde retient son souffle

J.B. / 16 février 2019

JPEG - 13.7 ko

Une importante délégation américaine de haut niveau est arrivée à Beijing pour engager le deuxième round des négociations économiques et commerciales durant tout ce week-end. La photo de l’événement montre 3 hommes : Liu He, vice-Premier ministre chinois, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et chef du dialogue global avec les EU, Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce, et Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor. Une énorme responsabilité pèse sur leurs épaules. La moindre erreur et tout peut basculer car il s’agit de gros sous et de stratégie. Au contraire, de bons résultats pourraient ouvrir de nouvelles perspectives.

En juin, Trump avait défié la Chine en lançant une terrible guerre commerciale dont il a annoncé qu’il en sortirait vainqueur. XI Jinping a riposté. Les effets négatifs ont déjà influencé l’économie mondiale. Profitant de la tenue du G20 en Argentine, les 2 présidents se sont donné 90 jours pour trouver une issue par le dialogue. Un premier cycle de consultations économiques et commerciales de 2 jours s’est conclu le 1er février par l’accueil du chef de la délégation Chinoise Liu He par Donald Trump. Ce qui laisse entendre que des progrès ont été accomplis.

Trump avait confié qu’il “attendait avec impatience de rencontrer M. Xi le plus tôt possible afin d’assister ensemble au moment historique où les deux pays parviendront à un accord sur les questions économiques et commerciales”. De tels propos prouvent que Trump aurait alors atteint ses objectifs. Il est temps car en 40 ans, les échanges commerciaux sont passés de 2,5 milliards à 580 milliards de dollars.

J.B.