Edito

De l’utopie à l’eutopie d’une Réunion libre et développée

Témoignages.re / 21 novembre 2020

Dans un monde désenchanté, il est difficile de se détacher du quotidien. Il est devenu courant de toujours tout ramener au réalisable tout de suite, manière de dire qu’au-delà du système actuel rien de possible. La pensée unique tente de nous priver de toute utopie sous l’hôtel de la réal politique.


Le terme Utopia est un néologisme grec forgé par Thomas More en 1516 pour désigner la société idéale qu’il décrit dans son œuvre (en latin) Utopia. Il est traduit en français par « utopie ». Ce terme est composé de la préposition négative grecque ou et du mot topos qui signifie « lieu ». Le sens d’« utopie » est donc, approximativement, « sans lieu », « qui ne se trouve nulle part ». Dans l’en-tête de l’édition de Bâle de 1518 d’Utopia, Thomas More utilise, exceptionnellement, le terme d’Eutopia pour désigner le lieu imaginaire qu’il a conçu. Ce second néologisme ne repose plus sur la négation ou mais sur le préfixe eu, que l’on retrouve dans euphorie et qui signifie « bon ». Eutopie signifie donc « le lieu du Bon ». Seul le premier de ces deux termes est passé à la postérité, mais ils n’en sont pas moins complémentaires pour décrire l’originalité de l’Utopia de More
Alors, comment une génération de jeune métropolitain, comme Jean Paul Ciret ou le camarade Lulu, face à la situation du pays, ont pu prendre fait et cause pour la reconnaissance du peuple réunionnais avec son histoire et sa langue sans être mue par l’utopie. Comment des peuples colonisés ont pu faire face à la répression sans utopie de la libération de leur pays. Comment les africains du sud ont pu se battre si longtemps contre l’apartheid sans l’utopie d’une société déracisée en Afrique du Sud. Comment les chagossiens peuvent ils se battre avec autant de force pour le retour sur la terre natale sans l’utopie.

Mais au-delà de l’utopie, il faut songer à l’eutopie. C’est-à-dire le moyen de réaliser l’utopie. Ainsi nous devons travailler à mettre en œuvre l’utopie porté par les générations qui nous ont précédé tout en l’adaptant au monde dans lequel on se trouve. C’est le seul objectif que l’on doit se donner pour notre peuple qui souffre.

« Une utopie est une réalité en puissance » Edouard Herriot

Nou artrouv’

David GAUVIN