Edito

Impasse en Catalogne, nouvel épisode d’une Europe en crise

J.B. / 27 mars 2018

JPEG - 13.7 ko

Dans une Europe en crise, la situation de la Catalogne est dans l’impasse. En effet, un référendum organisé par la région autonome et réprimé par le pouvoir central a donné pour résultat une large majorité pour l’indépendance. L’Assemblée de Catalogne a alors pris acte du résultat et voté pour l’indépendance. L’indépendance a ensuite été proclamée par le président de la Catalogne, Carles Puigdemont. Cette décision a accentué la répression exercée par Madrid, soutenu par le roi d’Espagne qui est intervenu dans le débat politique en prenant parti contre les Catalans. Plusieurs arrestations ont ensuite eu lieu, obligeant Carles Puigdemont à s’exiler en Belgique.

Les élections organisées à la suite de la reprise en main de la Catalogne par Madrid ont de nouveau donné la majorité aux indépendantistes. À ce jour, trois candidats à la présidence de la Catalogne sont en prison. Ils risquent de longues peines pour avoir soutenu l’indépendance de leur région.

L’impasse s’est encore accentuée avec l’arrestation en Allemagne de Carles Puigdemont, de retour d’une visite au Danemark. Il a été présenté lundi à un juge. La justice allemande a décidé de le maintenir en détention jusqu’à ce qu’elle se prononce sur la demande d’extradition formulée par l’Espagne. Carles Puigdemont risque jusqu’à 30 ans de prison. Cela a entraîné des affrontements entre indépendantistes et policiers en Catalogne.

C’est un nouvel épisode d’une Europe en crise. Dans plusieurs pays, des partis opposés à l’Union européenne sont aux portes du pouvoir ont font partie de coalitions à la direction des affaires. Actuellement se négocient les conditions du retrait de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, alors qu’en son sein, l’Ecosse et l’Irlande du Nord se sont prononcées pour le maintien de cet État dans l’UE. La situation de la Catalogne rappelle que la répression ne règle rien. L’intransigeance de Madrid ne fait qu’agrandir le fossé entre le pouvoir central et les indépendantistes. Cette crise est un nouveau révélateur d’une Europe en crise qui a nécessairement besoin de se réformer pour ne pas disparaître. Tout ceci ne sera pas sans conséquence pour La Réunion.

J.B.