Edito

Israël/Palestine : « Pas d’occupation et d’annexion - oui à la paix, à la justice et à la démocratie »

Philippe Yee-Chong-Tchi-Kan / 1er juin 2020

JPEG - 42.1 ko

Israël a annoncé son intention d’annexer la Cisjordanie à partir du 1er juillet 2020. Déjà occupée depuis plus de 50 ans, que changera l’annexion de cette région pour les Palestiniens ? En l’état actuel, malheureusement pas grand-chose, je le crains. Alors pourquoi s’y opposer ? Parce que c’est à l’état actuel auquel il faut s’opposer.

Ce 5 juin marquera le triste 53e anniversaire de l’occupation des territoires palestiniens par Israël. Depuis, à l’exception de quelques quartiers en Cisjordanie et d’une bande limitée de Gaza, Israël contrôle et administre, entièrement et impunément, toute la Palestine ; y mène un politique d’occupation et d’apartheid de la population arabe (symbolisée des cartes de résidence et d’identité rouge, verte ou orange) ; et y a aussi installé des colonies de populations juives pour inverser le rapport démographique.

À partir du 1er juillet, Israël va procéder à ce qui n’est qu’une officialisation d’une situation « provisoire » qui dure de facto depuis 50 ans. L’État sioniste va élargir de jure ses frontières et purger les derniers palestiniens qu’il tolérait encore, comme cela a été fait dans la vallée du Jourdain et dans les collines du Sud d’Hébron. Les accords d’Oslo et la création de l’Autorité Palestinienne n’auront été qu’un prétexte de temporisation pour qu’Israël se renforce encore davantage en attendant le bon allié à la Maison Blanche. Avec le soutien de Donald Trump, qui y voit « l’accord du siècle », le gouvernement Netanyahou-Gantz assume d’embraser la région par une nouvelle guerre pour servir le dessein du Grand Foyer Juif.

Il n’y a qu’une seule issue politique et pacifique : l’autodétermination du peuple et la création de l’État palestinien sur les frontières de 1947. C’est le sens de l’appel du Front Hadash et du Parti communiste israélien à une manifestation à Tel Aviv, le 6 juin, sous le slogan de « pas d’occupation et d’annexion - oui à la paix, à la justice et à la démocratie ».

Philippe Yée Chong Tchi Kan



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Merci une fois de plus de ne pas baisser la garde sur la question palestinienne . Mais à mon sens , il faut faire très attention aux mots que l ’ on utilise : l ’ annexion prévue de la vallée du Jourdain ne sera en rien une annexion " de jure " , à moins que l ’ on considère " la loi du Dieu d ’ Israël " , comme le disent les Israëliens , comme la loi de L ’ Humanité , alors qu ’ à ce titre , le gouvernement raciste d ’ Israël foule allègrement aux pieds ce que l ’ on appelle encore le droit international !! Lorsque je considère ces coups de force successifs auxquels se livre ce gouvernement , il vient automatiquement à l ’ esprit le souvenir de tous les coups de force perpétrés par l ’ Allemagne Hitlérienne dans les années 30 , dans la plus grande passivité ce que l ’ on appelait à l époque " les Démocraties " !Je sens que certains vont me tomber dessus à cause de ce parallèle , mais ne serait -il pas nécessaire de rappeler sur ce thème les mots du Gal de Gaulle en 1967 , lors de la Guerre des 6 Jours , fustigeant alors à travers son émanation politique , le gouvernement israélien ," un peuple sûr de lui et dominateur " ! Je me souviens , alors jeune étudiant , du tollé provoqué par ces mots , mais aujourd ’ hui , au vu de ce qu ’ est effectivement la politique israélienne , y a - t - il vraiment lieu de se scandaliser ? Le parallèle avec les prétendues Démocraties des année 30 , ne serait - il plus de mise quand on considère les pleutres qui dirigent aujourd ’hui l ’ Europe , à commencer par la France , et que le candidat à l ’ élection présidentielle américaine , le Démocrate Joe Biden a déjà capitulé sur le transfert de l ’ ambassade US à Jérusalem , décidé par Trump .Combien de temps tous ces gens , politiques pourris et complices , " journalistes " aux ordres continueront - ils de se payer notre tête ??? Jean - Paul Ciret

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Vous avez tout à fait raison.
    Il est temps de redonner aux Palestiniens le pays qu’on leur a volé.
    La colonisation et le vol de la terre n’a plus sa place dans un monde qui se dit civilisé.
    Il est temps que la communauté internationale et en particulier l’occident s’oppose d’une façon ferme au comportement inadmissible d’Israël face au peuple Palestinien.
    Le problème a était créé par la communauté internationale et celle-ci doit prendre ses responsabilitées.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Poussons le raisonnement un peu plus loin .Comme la terre ou la planète terre si vous préférez est un patrimoine de toute l’humanité , dans chaque pays nous devrions pouvoir trouver une zone internationale qui pourrait être occupée par tous les humains d’où qu’ils viennent et quelque soit leur histoire.

    Imaginons un instant qu’en France nous ayons un ou deux départements qui deviennent territoire international et qu’il en soit de même partout ailleurs , aux USA au Canada, en Chine, en Russie ,au Brésil à Madagascar etect .... Où serait le problème si ces territoires seraient gérés par une autorité internationale. Ce serait un bon début jusqu’à ce que toute la planète puisse être gérée par une seule autorité non plus internationale mais planétaire. A ce moment que l’on soit d’origine palestinienne , française , Russe chinoise ou américaine etcet ;... on aurait le droit d’aller s’installer partout où il nous plaira . Il n’y a rien de plus constant que le changement dit le proverbe , l’occupation de notre planète par les humains a changé constamment et plus ou moins rapidement depuis que l’humanité existe et l’idée que l’on puisse s’accaparer un morceau à titre personnel ou collectif pour tel ou tel groupe d’hommes et de femmes devient de plus en plus obsolète .La planète se divise en grandes zones d’intérêt et d’intervention et bientôt il n’y aura plus qu’une seule zone.

    Qu’il y ait des palestiniens qui vivent sous une autorité palestinienne ou française ou américaine ce la ne me gène pas , mais il ne faut pas se leurrer, bientôt ,dans un avenir plus ou moins proche notre planète deviendra la propriété de l’humanité toute entière et chacun sera soumis à une loi commune . Cela n’empêchera pas je l’espère que chacun puisse pratiquer la religion de son choix . En attendant ce moment rien n’empêche que Israéliens fassent de Jérusalem leur capitale et définissent les conditions dans lesquelles les adeptes des différentes religions qui viennent prier sur leur lieux saints, puissent le faire dans le respect mutuel , ,c’est à dire en appliquant les principes de la laïcité qui devraient déjà être appliqués dans le monde entier et qui sont en vigueur en France depuis la publication officielle de la déclaration des droits de l’homme et du citoyens en 1789 , mais qui a connu depuis des hauts et des bas .

    Si notre planète ne peut pas être totalement communiste ou capitaliste ou socialiste elle pourrait au moins être laïque pour le bonheur de tous. L’histoire nous apprend que les hommes n’ont jamais réussi à éliminer leurs Dieux et ce n’est pas demain qu’ils pourront le faire , alors que tout le monde puisse pratiquer la religion de son choix là ou il s trouve et quelque soit le gouvernement qui est au pouvoir me parait être une bonne solution . Peut être que la communauté internationale a commis une erreur en 1948 lors de la création de l’Etat d’Israël en n’intégrant pas cette donnée de la laïcité dans sa décision ; Il serait peut être temps qu’elle rectifie les choses en fonction de leur évolution et de l’évolution du monde depuis 1948

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Honorable correspondant masqué ( c est la mode .....) faussement anonyme , car on vous voit tout de suite arriver avec vos gros sabots !......
    Vous ne poussez pas plus loin le simple et juste raisonnement de la personne précédente , car votre prose n ’ en comporte aucun : c ’ est juste un galimatias oiseux , sans queue ni tête qui ne parvient pas à dissimuler votre pitoyable obstination à nier le caractère totalement illégal de la politique de l ’ actuel gouvernement israélien en Palestine . L ’ annexion de Jérusalem - Est et l’ érection de toute la ville en capitale d ’ Israël constitue une violation même pas discutable de la Résolution 242 de l ONU de Novembre 1967, intimant à Israël de se retirer des territoires occupés lors de la Guerre des 6 Jours , en Juin 1967. Quand cesserez - vous enfin d ’ étaler votre mauvaise foi dans une confusion intellectuelle dont vous devriez avoir honte ??? Quant à la relation de cet état raciste avec la laïcité , ce serait une aimable plaisanterie si la situation sur place n ’ était pas aussi tragique ( cf le projet toujours en cours d ’ Etat juif ) !!
    Jean - Paul Ciret

    Article
    Un message, un commentaire ?