Edito

L’urgence de “changer de paradigme”

Ary Yée Chong Tchi Kan / 13 avril 2019

JPEG - 13.7 ko

Le 21 mars 2019, en pleine visite du Président Malgache Rajoelina à Maurice, Vishnu Lutchmeenaraidoo fait une déclaration sur la situation économique de son pays et déclare “depuis 10 ans déjà, avec 3 % de croissance, on s’enflamme, moi j’ai honte”. Dans la suite, il dépose sa démission du gouvernement. S’agissait-il d’une émotion mal contrôlée ?

Le 12 avril, le journaliste de l’Express, Nad Sivaramen écrit : “Aujourd’hui, à un tournant de leur carrière et vie respectives, Sithanen et Lutchmeenaraidoo sont finalement d’accord sur la situation économique du pays : il n’y a pas eu d’embellie, les promesses n’ont pas été matérialisées, et la tendance n’est guère réjouissante. Et que pour devenir ce pays à revenus élevés, il ne suffit pas de tenter de dépasser laborieusement la barre des 4 %, mais qu’il nous faut changer de paradigme.”
“Le tableau, au niveau sectoriel, était déjà assombri avec le sucre, le textile et les services financiers qui ont perdu leurs privilèges d’antan et qui risquent de ne jamais retrouver leur compétitivité. Maintenant vient se greffer le tourisme, qui en est à son troisième mauvais mois consécutif, et qui donne des signes d’essoufflement et de panique.”

La plus grande menace se profile sur le long terme. Il s’agit de la révision du Traité de non-double imposition qui permet aux capitaux placés en Off Shore d’échapper à l’impôt dans leurs pays d’origine et de retourner avec les avantages accordés aux investissements extérieurs. Ce qui donne l’illusion que Maurice est le premier investisseur en Inde alors que pour ses propres besoins internes, notre voisine peine à attirer la moitié du montant initialement prévu.

Comme quoi, on ne peut pas fonctionner durablement sur les arrangements d’une économie artificielle. On peut faire le même constat pour La Réunion. Les illusions ça suffit ! il est urgent de “changer de paradigme”.

Ary



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Sauf que les progrès réalisés par l’Ile Maurice depuis son indépendance n’est pas une illusion. L’Inde a beaucoup aidé l’Ile Soeur pour sortir de la misère. Rappelons que la colonisation a détruit l’économie de ce pays.
    Au lendemain de l’Indépendance, la majorité des Mauriciens vivaient en dessous du seuil de pauvreté.
    Il existe bien entendu encore des problèmes à résoudre, mais Maurice a fortement amélioré son IDH et même rattrapé La Réunion.

    Article
    Un message, un commentaire ?