Edito

La C.O.R. partout ?

LB / 23 juillet 2007

Plusieurs centaines de travailleurs et leurs proches qui se retrouvent en grande tenue pour une soirée de gala avec un super repas et un concert d’un groupe phare de La Réunion : voilà qui sort de l’ordinaire ! Mais il faut reconnaître que l’événement célébré ce vendredi soir au Port était exceptionnel.
En effet, la Coopérative ouvrière de La Réunion (C.O.R.), seule société coopérative ouvrière de production (SCOP) de l’île, spécialisée dans la manutention et l’acconage portuaire, célébrait son 15ème anniversaire. Une fête qui coïncidait avec l’attribution à la COR de la certification ISO 9001, reconnaissant la qualité de ses services et ses performances.

Fondée en 1992 par Paul Vergès et un groupe de dockers avec le soutien de la CGTR Ports et Docks, la COR a un statut juridique particulier : c’est une entreprise qui appartient à ses salariés. Ceux-ci se partagent les fruits de leur labeur et participent à la gestion de leur société comme à l’organisation du travail.
On comprend qu’une telle entreprise ne plaise pas à certains tenants du capitalisme, qui ont causé les pires tracas à la COR. Malgré tout, ses employés sont restés déterminés et ont réussi à poursuivre leur projet.

Vendredi, Paul Vergès a félicité toutes les personnes qui ont contribué à ce succès « dans la dignité ». Il a souligné leur haut niveau de conscience politique et sociale.
« Imaginons la réalisation d’un tel projet dans tous les secteurs de notre économie, avec l’esprit de la COR partout : ce serait plus de justice sociale et cela pourrait aider beaucoup La Réunion », a dit le président de la Région. Ce serait vraiment un élément de base pour construire une société équitable, condition d’un développement durable.

L. B.