Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Edito

La couche de bébé est pleine !

jeudi 11 mars 2021, par Bertrand Ancelly

Après s’être attaqué à nos aînés, voila que le gouvernement s’en prend à nos enfants. Nous avons une nouvelle fois une protestation contre une réforme de ce gouvernement, à savoir le projet de crèche. Certains personnels craignent une baisse des effectifs pour plus d’enfants à charge, et ils ont bien raison car cette nouvelle réforme apporte une modification du taux d’encadrement. Un adulte aura la charge de six enfants, alors qu’aujourd’hui ce taux est d’un adulte pour cinq enfants, et surtout ça ne marche pas !

Les spécialistes déclarent qu’il faudrait un adulte pour quatre bébés mais pour ne rien changer, le gouvernement va à l’encontre des recommandations. Au niveau de l’encadrement, cela veut dire moins de professionnels auprès des enfants. Il ne faut pas oublier que ce sont des bébés, entre 3 mois et 4 ans qui ont besoin de toute l’attention d’une personne. Ça ne va plus être un accueil avec le sourire mais plutôt une usine à bébé. Cela est inquiétant, car pose un problème de sécurité, qui ne rassure pas les parents qui confient leurs enfants chaque matin avant de prendre la route pour partir au boulot. A cet âge, les enfants ont besoin de beaucoup de surveillance car on ne sait jamais ce qui peut se passer. Ils ne doivent pas faire l’objet d’une incompréhension de la réalité du terrain de la part de ce gouvernement.

Ce dernier ne s’attaque pas seulement à nos bébés mais également à nos jeunes qui essaient de se former à la profession. Cette réforme vise à compter les apprentis comme 15 % du taux d’encadrement, et donc par conséquence une baisse de la qualification. On ne peut pas brader les diplômes de nos jeunes pour faire plaisir à un gouvernement qui ne sait pas ce qu’il fait. C’est un projet qui vise à l’augmentation d’effectifs d’enfants en crèche certes, mais en diminuant le nombre de personnel et cela est inacceptable !

Certains diront que beaucoup de familles sont en attente de place dans les crèches mais le gouvernement doit prendre ses responsabilités en donnant plus de moyens en ouvrant davantage de crèches ou encore former plus de personnels qualifiés pour pouvoir accueillir plus d’enfants.

Bertrand Ancelly



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus