Edito

La folle organisation territoriale

David Gauvin / 15 juillet 2020

JPEG - 36.9 ko

Ces derniers jours les Réunionnais ont choisi leur nouvelle équipe municipale. Evidemment chacune veulent régler les problèmes du quotidien de leurs administrés : mal logement, chômage, salubrité publique, grande pauvreté économique et culturelle. Mais ces élus en ont-ils les moyens.
Nous avons, une Région, un Département, cinq intercommunalités, vingt-quatre communes auxquels il convient d’ajouter les services déconcentrés de l’Etat, la préfecture maritime, l’agence régionale de santé, la préfecture de police et le commandement militaire.

Mais alors pourquoi nos élus ne réalisent pas leur promesse ? Sont-ils tous des « vendeurs de poids qui ne cuit pas ». La réponse est plus compliquée que la question. Pour l’illustrer prenons les cas de l’endiguement nécessaire de la Rivière Saint-Jean. Quels sont les acteurs de ce projet ? Evidemment les communes de Sainte-Suzanne et de Saint-André, mais aussi la CINOR et la CIREST, mais encore le comité de bassin, la DEAL et le ministère de l’intérieur et des outre mer. Au bas mot entre le lancement de la réflexion, la concertation, le financement et les différentes autorisations sans compter les procédures de marché public et les procès inhérents à ce type de projet, il peut se passer 10 ans.

L’exemple devient plus kafkaïen dans le cas d’un festival. Le spectateur paye sa place, mais il finance par le biais de son imposition aussi l’aide de la commune, de l’intercommunalité, du Département, de la Région et de la direction des affaires culturelles.
Au vu des défis que nous avons à relever il est plus que temps de refonder le cadre de l’administration territoriale par le biais de la conférence territoriale. Il convient de redonner du sens et de la cohérence à ce bateau ivre de l’organisation territoriale.

Gardons pour nous tous la devise de l’union des œuvres ouvrières et catholiques de France
« A cœur vaillant, rien d’impossible »

Nou artrouv’

David Gauvin



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Sur France 5, "C dans l’air" de ce soir mercredi 15.7 à comme sujet, La France de Castex : Relance, Territoires et Sécurité, on est ici en plein dedans. A revoir sur le site de la chaîne, vive le service public. Ce que je remarque, c’est qu’à la fois, on doit faire des économies, pour aider les jeunes à trouver du travail, 65% de tau de chômage pour eux (18-25 ans, un record) et les gramounes, ok mais pourquoi, en même temps, la Réunion, les autres DOM sont à la fois département et région ? N’y a-t-il vraiment pas de doublons ? Non ? A prouver, enfin, on verra bien, et en attendant, qu’en pensez-vous ? Et je ne parlerai pas du funeste projet de créer un second département réunionnais il y a 20 ans ! Arthur qui pédale dans la fumée en attendant les rames de tram et de train TER PEI entre St Joseph et Ste Rose, enfin !

    Article
    Un message, un commentaire ?