Edito

La responsabilité de l’union (1/2)

Philippe Yee-Chong-Tchi-Kan / 26 octobre 2020

JPEG - 13.7 ko

L’union n’émerge pas par génération spontanée. Il faut d’abord une volonté réelle de la faire naître ; et ensuite, la bâtir, pierre après pierre, en posant des paroles et des actions engagées en ce sens.

A Saint-Paul, j’ai engagé la section communiste à raviver l’esprit d’unité de 2008, et nous avons été les premiers à réagir positivement à l’annonce officielle de la candidature de Huguette Bello. J’ai, personnellement et publiquement, déclaré que « même les personnes qui n’étaient pas rassembleuses hier, peuvent le devenir demain », que « il n’est nul besoin que les uns disparaissent pour que les autres existent », que « les communistes Saint-Paulois reconnaissent le leadership de la gauche à Saint-Paul à Huguette Bello ». Pour faciliter l’acceptation de l’union, nous n’avons même exprimé aucune exigence à notre participation à la victoire de l’union. Enfin, j’ai renoncé par deux fois à une candidature dans la 2e circonscription législatives au profit du PLR.

Au niveau de l’île, j’ai organisé les célébrations des 60e ans du PCR comme autant d’occasion de renouer des liens avec ceux avec qui le dialogue était rompu. Sans les citer tous, notons que Huguette Bello est venue saluer les camarades au Gala de Saint-Paul (le PS et EELV y ont pris la parole) ; Fabrice Hoarau est venu à la conférence de Saint-Pierre ; Gilbert Annette, Jean-Pierre Marchau, Jean-Hugues Ratenon et Claude Hoarau ont participé à celle de Saint-Denis ; Philippe Leconstant était présent à Saint-Benoît ; et Philippe Naillet a conduit une délégation officielle à la séance de clôture de Saint-Denis. Sans parler des personnalités syndicales et de la société civile.

Des messages positifs ont été transmis, des invitations acceptées, des pas franchis, des sourires et des poignées de mains offertes chaleureusement, et des mots encourageant prononcés.

De ces rencontres, des alliances et des unions ont été expérimentées, plus ou moins heureuses, durant les dernières élections municipales. Des leçons doivent en être tirées pour les prochaines départementales et régionales.

Philippe Yée Chong Tchi Kan