Edito

Le Peuple rend hommage à Paul Vergès, ses idées et son parti : Y trouve pu in ote kom li !

J.B. / 23 novembre 2016

JPEG - 13.7 ko

Parmi toutes les remarques exposées lors des obsèques de Paul Vergès, il y avait le sentiment qu’il est irremplaçable. Qu’y a-t-il d’objectif dans ces réactions ? Comment s’est bâtie cette réputation, d’homme exceptionnel ?

Paul Vergès était d’abord un homme de principe. Fort de ses principes, il était blindé dans chaque situation. C’est ce qui l’a conduit à s’engager dans les Forces Françaises Libres en 1942. Il n’avait pas encore 18 ans. Et, personne ne savait que la guerre allait se terminer en 1945. Il y avait plus de risque de laisser sa peau. En 1968, il s’est opposé à la position des Soviétiques qui voulaient envahir Prague. Julien Ramin a relaté cet épisode lors de l’hommage des militants, dimanche 13, à Sainte Suzanne. Il était avec lui dans la délégation en partance pour le Vietnam. Paul Vergès lui a avait demandé de retourner à La Réunion et de faire adopter un texte condamnant cette invasion.

Par la suite, l’histoire lui a donné raison. Il a montré qu’un Réunionnais, c’est d’abord un homme ou une femme qui a des principes. Il a eu la même position quand il a expliqué qu’il fallait unir ses forces contre l’impérialisme américain au Vietnam au lieu de diviser les forces communistes et progressistes. Il a toujours demandé aux candidats à l’élection présidentielle de se prononcer publiquement sur des projets réunionnais avant d’engager son parti et les Réunionnais. Ainsi, si le candidat, une fois élu, n’applique pas ses engagements, la population peut être juge.

Tout le long de sa vie, il a donc appliqué des principes et il s’est construit une réputation d’homme exceptionnel, car il place toujours le long terme avant l’immédiat. C’est un exercice extrêmement difficile. Le jugement du peuple est à la mesure des sacrifices qu’il a consentis pour faire vivre ses principes. Y trouv pi in boug kom li.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Y trouve pu un boug komm Paul Verges, mais camarade nous pouvons retrouver des milliers de personnes qui adhèrent à ses principes. C’est l’héritage que tonton Paul nous a laissé. Baisse pas les bras, met en avant tous les projets réunionnais pour la Réunion, mais aussi pour toute la zone de l’océan indien, sans oublier le continent africain proche de nous. Un exemple, si Paul Verges a vainement lutter contre le réchauffement climatique, c’est parce qu’il a anticipé sur les conséquences négatives qui dégradent la situation des plus démunis, notamment chez nos voisins et par ricochet chez nous à la Réunion.
    Michel M

    Article
    Un message, un commentaire ?