Edito

Le réveil douteux des Gilets Dorés ?

J.B. / 14 décembre 2018

JPEG - 13.7 ko

Le Président de la République n’arrive pas à endiguer le mécontentement grandissant des Gilets Jaunes. La situation est critique et il risque de sauter en bouchon de champagne. Alors, lundi soir, il a réuni ses amis, une caste qu’on peut nommer les Gilets Dorés.

La séance s’est tenue à huis-clos tandis que les manifestants s’époumonent à réclamer la transparence des décisions publiques. Mais d’après des indiscrétions, une centaine de patrons s’est déplacée pour entendre un président aux abois, blême. Le Figaro cite entre autres présents les patrons de Orange, Publicis, Altice, Iliad, LVMH, Kering, Total,… Macron les a supplié de faire un geste pour accompagner ses premières annonces.

On peut aisément imaginer le discours suivant : “je suis accusé d’être le Président des riches. Le profit c’est pour vous et les désagréments pour moi. Je ne comprends pas votre silence”. Il semble que devant le discours dramatique, les Gilets Dorés vont faire un geste. Ce pourrait être une prime exceptionnelle. Il n’y a aucune contrainte.

Ces derniers ont sorti la calculette pour voir comment préserver les dividendes qu’ils doivent distribuer aux actionnaires. Ils ont discuté de la compensation. En somme, ils agissent comme banquier de l’État et leur contribution représente une avance qu’il faudra donc combler. Rien d’étonnant pour des personnes qui ont l’habitude de s’octroyer des parachutes dorés. Gageons que les Gilets Jaunes ne manqueront pas de dénoncer ce réveil douteux des Gilets Dorés.

J.B.