Edito

Les enjeux des Municipales de 2020 -1-

Ary Yée Chong Tchi Kan / 30 août 2019

JPEG - 13.7 ko

Les élections Municipales 2020 font tourner la tête à beaucoup de monde. A ce petit jeu, la population sera toujours perdante car elle est tenue à l’écart des débats politiques sur les vrais enjeux.

Tout d’abord, nous ne sommes pas à l’abri d’un cyclone violent, de pluies diluviennes, d’une sécheresse persistante ou de phénomènes de houles qui peuvent occasionner des dégâts importants aux équipements et réseaux, à la biodiversité et à la production alimentaire…toutes ces choses qui risquent d’impacter lourdement les budgets publics et privés ainsi que les ressources des ménages. Il suffit de constater en temps normal les multiples incidents qui conduisent à des coupures d’eau pour s’en convaincre. Ne parlons pas des inondations et des journées scolaires perdues. Il est donc urgent de prendre des mesures de prévention et d’éduquer la population à faire face au pire. Faut-il attendre des services communaux pour dégager des routes encombrées par des arbres ?

Depuis qu’il a été adopté en 2016, le Traité universel sur le Climat est opposable aux pouvoirs publics qui devaient déjà déposer leurs “instruments de ratifications”. L’objectif est d’agir collectivement pour maintenir l’augmentation de la température moyenne sur le siècle en dessous de 2°c, voire 1,5°, calculée par rapport à l’ère industrielle. Une première évaluation aura lieu en 2020-2021.
Or, personne n’est au courant d’une quelconque initiative publique ou privée allant dans ce sens. Aucun fonds spécial n’a été dégagée pour provisionner des dépenses imprévues. Il y a bien quelques discussions du coin de café. Celles-ci portent sur des “opérations” mais en aucun cas sur un changement profond des habitudes, étalées sur du long terme, avec un calendrier précis qui construise la responsabilité.

Tout se passe comme si on attend que la catastrophe survienne, pour faire ensuite appel au Président de la République à trouver des solutions ou bien appeler au secours la Députée de Saint Pierre et Miquelon, sous couvert de Ministre des Outre-Mers.

Ary Yée Chong Tchi Kan