Edito

Les enjeux des Municipales de 2020 (2)

Ary Yée Chong Tchi Kan / 31 août 2019

JPEG - 13.7 ko

Nous avons dit hier, que les élections Municipales 2020 font tourner la tête à beaucoup de monde. A ce petit jeu, la population sera toujours perdante car elle est tenue à l’écart des vrais enjeux. Un proverbe dit qu’une personne avertie en vaut deux. C’est à dire qu’elle dispose des informations pour prendre les bonnes décisions. Que dire alors de celle qui ignore ou feint d’ignorer ? Prenons un cas.

L’Octroi de mer vit ses derniers jours et la population ignore tout de ce qui se trame dans son dos. L’Union Européenne a enjoint la France de réformer cette taxe pour la rendre compatible avec le Droit communautaire. Le calendrier est connu : 2020, l’année des élections municipales ! Vue la proximité de l’échéance, les débats ne portent pas sur cet essentiel mais sur des individus qu’on idolâtre ou qu’on exècre. Avec la complicité des médias, on bavarde de tout mais pas de cette taxe qui, pourtant, abonde les recettes budgétaires des Communes jusqu’à 40 % pour certaines d’entre elles !

Cette taxe vieille d’un siècle est très critiquée. Pour certains, elle constitue une entrave à la liberté du commerce. Pour d’autres, elle protège la production locale. Pour beaucoup, elle est surtout une manne facile pour les Collectivités. En 1992, en prévision de l’ouverture du marché européen à la mondialisation, on n’a pas trouvé mieux que de taxer également la production réunionnaise. Ainsi, on pensait pouvoir échapper à l’accusation d’être une taxe sur les produits importés.

Rien ne va plus. Dans 4 mois, les carottes sont cuites. Il nous restera alors que nos yeux pour pleurer. Les générations futures qui étudieront cette période de notre histoire seront étonnées du laxisme ambiant. Qu’est ce qu’on attend pour mettre autour d’une table les élus et les aspirants, afin de prendre des décisions intelligentes et concrètes ?

Ary Yee Chong Tchi Kan