Edito

Michel M associe Laurent à l’hommage rendu à Paul

Ary Yée Chong Tchi Kan / 26 novembre 2016

JPEG - 13.7 ko

Aujourd’hui, deux semaines après l’annonce du décès de Paul Vergès, une voix s’est levée pour associer Laurent à l’hommage solennel. Laurent Vergès, dirigeant du PCR, victime d’un accident de la circulation, parti trop tôt. Cette réaction est nichée dans un courrier de lecteur dont je me permets de reprendre en entier. C’est signé Michel M.

« Nous sommes les héritiers de Laurent et de Paul Verges. Pour continuer la lutte contre les inégalités nous devons nous efforcer à rassembler le peuple réunionnais à ne pas renoncer. Même si la tâche s’annonce difficile, nous ne baisserons pas les bras. Chacun à son niveau avec les moyens dont il dispose, devra lutter pour que demain soit un jour meilleur afin de mettre en avant l’intérêt général. Le rassemblement des forces vives de la Réunion est possible si on n’oublie pas les sacrifices des anciens, notamment de Paul Verges qui a consacré toute sa vie au développement de notre pays. »

Notre nouveau chroniqueur a réagi également à l’annonce de ceux qui prétendent qu’il n’y a plus de Communistes. En voici, sa livraison.

« Y trouve pu un boug komm Paul Verges, mais camarade nous pouvons retrouver des milliers de personnes qui adhèrent à ses principes. C’est l’héritage que tonton Paul nous a laissé. Baisse pas les bras, met en avant tous les projets réunionnais pour la Réunion, mais aussi pour toute la zone de l’océan indien, sans oublier le continent africain proche de nous. Un exemple, si Paul Verges a vainement lutté contre le réchauffement climatique, c’est parce qu’il a anticipé sur les conséquences négatives qui dégradent la situation des plus démunis, notamment chez nos voisins et par ricochet chez nous à la Réunion. »

Je ne puis terminer cette liste de réactions sans un troisième extrait qui appelle à s’engager résolument.

« Lé serieux, si zordi nou bouze pas nou, demain le canard sora noir pou la nouvelle génération. Déjà lé pa tro rose pou la génération actuelle. »

A la rédaction de Témoignages, nous ne pouvons que nous féliciter du rôle que peut jouer cet espace “courrier de lecteur”. Déjà de nombreuses personnes y contribuent. Nous souhaitons que le mouvement s’amplifie.

J.B.