Edito

Passeport vaccinal pour pouvoir se déplacer ?

Bertrand Ancelly / 12 février 2021

Réclamée par beaucoup, décriée par d’autres comme une atteinte aux libertés, l’idée d’un « passeport vaccinal » ressurgit. Certains le réclament depuis quelques temps mais il est loin de faire l’unanimité.

JPEG - 13.7 ko

Ce passeport ne fera que restreindre l’accès à certains lieux, montrant la limite de l’acceptabilité d’une telle mesure. Elle serait problématique. Ce n’est pas parce qu’une bonne partie de la population y serait favorable de le présenter pour prendre l’avion, qu’elle le serait également pour des situations de la vie quotidienne comme l’accès aux établissements scolaires ou encore aux cinémas. Plus grave encore, il faut se méfier des risques encourus d’un tel passeport, comme par exemple l’apparition d’un marché noir, comme il existe déjà pour les certificats de test PCR négatifs.

De plus, l’émergence de variant du coronavirus sur lesquels les vaccins actuels pourraient être moins efficaces ne fait que renforcer ces doutes. Dans un contexte où le nombre de doses de vaccins disponibles dans le monde reste contraint, imposer ce document serait discriminatoire pour tous ceux qui n’y ont pas encore accès, en plus d’être une atteinte a nos libertés. Dans un sens, ce passeport pourrait inciter les gens à se faire vacciner mais cela revient à partager la société entre ceux qui sont vaccinés et ceux qui ne le sont pas. Il y a vraiment un risque de discrimination, surtout dans un pays où les inégalités ne cessent d’augmenter.
Si quelques pays membre de l’UE mettaient en place ce passeport, cela pourrait être contraire au droit européen, ce qui pourrait donner lieu a des plaintes du citoyen et encore plus grave, de la commission européenne pour discrimination.

Ce débat n’a pas a avoir lieu car le problème est ailleurs. Le gouvernement n’arrive pas à vacciner l’ensemble de sa population donc comment voudrais il imposer un passeport vaccinal. Qu’il commence à faire en sorte que ses citoyens soient vaccinés, et ensuite il pourra oui ou non discuter de se fameux passeport vaccinal qui fait autant débat et de bruits.

Bertrand Ancelly