Edito

Pourquoi les Réunionnais ne passent-ils pas les épreuves du Brevet à Paris ?

J.B. / 26 juin 2019

JPEG - 13.7 ko

En France, un épisode caniculaire est attendu cette fin de semaine. Les températures seront nettement supérieures à 30 degrés sont prévues pour jeudi et vendredi, date de l’examen national du Brevet des collèges. Parce que l’on ne transige pas avec la sécurité, a expliqué en substance le ministre de l’Education nationale, l’examen est reporté en France à la semaine prochaine, quand la canicule sera passée. Et le ministre a même annoncé hier que les élèves qui ont des « circonstances familiales justifiées » pour passer les épreuves à une session d’examen en septembre. « Circonstances familiales justifiées » concernent notamment les élèves qui partent en vacances avec leur parent et ne peuvent pas annuler ou changer leur billet d’avion ou de train.

A La Réunion, rien ne s’oppose à la tenue de cet examen à la date prévue. D’ailleurs, le Rectorat a tout d’abord confirmé que dans notre île, les examens du Brevet des collèges se tiendront jeudi et vendredi comme prévu. Mais dans la journée, une information contraire est parvenue : à La Réunion, l’examen du Brevet est reporté aux mêmes dates qu’en France.

Dans ces conditions, pourquoi ne pas aller au bout de la logique et organiser les épreuves du Brevet des collèges de La Réunion à Paris ?

J.B.