Edito

Prochains rendez-vous des forces de progrès : 21 septembre contre la casse sociale, 23 septembre pour paix dans le monde

Témoignages.re / 19 septembre 2017

JPEG - 53.5 ko

Encore cette année, la Fête de l’Humanité était encore le lieu des échanges entre toutes les composantes qui veulent changer le système en place. Cela a été aussi le lieu des retrouvailles entre les Partis communistes de la Guadeloupe, de la Martinique et de La Réunion. Les participants de la Convention de Morne Rouge ont décidé de renouer. Les revendications sont en effet très voisines, tous demandent la responsabilité, le droit pour les peuples de gérer eux-mêmes leurs affaires.

Cette volonté ne concerne pas uniquement les anciennes « 4 vieilles », le Village du monde était le terrain d’expression des peuples opprimés par un pouvoir dictatorial ou une occupation étrangère. La lutte pour la liberté revêt différentes formes, toutes aboutissent à un même objectif : se faire respecter en tant que peuple dans son pays.

La Fête de l’Humanité a également amplifié la mobilisation contre la casse du Code du Travail voulue par ce gouvernement. Plus que jamais l’union est nécessaire et elle sort renforcée pour que le pouvoir change de politique à cause de la pression populaire. Le prochain rendez-vous est fixé le 21 septembre pour manifester une seconde fois après le succès du 12 septembre.

Une Fête de l’Humanité, c’est également la solidarité entre les peuples. C’est dans cette perspective que s’annonce la manifestation prévue de longue date par le Mouvement mondial pour la Paix, ce sera le 23 septembre.

21 septembre contre la casse sociale, 23 septembre pour la Paix, deux rendez-vous qui rassembleront tous les progressistes.

J.B.