Edito

Quand un Etat décide d’adopter le bitcoin comme monnaie légale, le monde change de phase

David Gauvin / 11 juin 2021

C’est un séisme dans le monde des monnaies. Pour la première fois dans l’histoire, un Etat souverain a décidé d’accepter le bitcoin comme monnaie légale. Il est trop tôt pour déterminer l’amplitude du séisme mais le petit monde des monnaies virtuelles est en émoi. Le Congrès du Salvador a en effet approuvé aujourd’hui une loi convertissant le bitcoin en monnaie légale.

JPEG - 13.7 ko

Bitcoin (₿) est une monnaie numérique décentralisée , sans banque centrale ou administrateur unique, qui peut être envoyée d’utilisateur en utilisateur sur le réseau bitcoin peer-to-peer sans avoir besoin d’intermédiaires. Les transactions sont vérifiées par les nœuds du réseau via la cryptographie et enregistrées dans un registre public distribué appelé blockchain. La crypto-monnaie a été inventée en 2008 par une personne inconnue ou un groupe de personnes utilisant le nom Satoshi Nakamoto. La monnaie a commencé à être utilisée en 2009 lorsque sa mise en œuvre a été publiée en tant que logiciel open source.

Bitcoins sont créés comme une récompense pour un processus connu sous le nom de minage. Ils peuvent être échangés contre d’autres devises, produits et services, mais la valeur réelle des pièces est extrêmement volatile. Une recherche produite par l’Université de Cambridge a estimé qu’en 2017, il y avait 2,9 à 5,8 millions d’utilisateurs uniques utilisant un portefeuille de crypto-monnaie, la plupart d’entre eux utilisant bitcoin. Les utilisateurs choisissent de participer à la monnaie numérique pour un certain nombre de raisons : idéologies telles que l’engagement envers l’anarchisme, la décentralisation et le libertarianisme, la commodité, l’utilisation de la monnaie comme un investissement et le pseudonymat des transactions. L’utilisation accrue a conduit les gouvernements à vouloir réglementer afin de taxer, de faciliter l’utilisation légale dans le commerce et pour d’autres raisons (telles que les enquêtes pour blanchiment d’argent et manipulation des prix).

Dans l’économie dollarisée du Salvador, les envois de fonds des Salvadoriens depuis l’étranger sont un soutien important équivalant à 22% du produit intérieur brut (PIB). Selon Nayib Bukele, le bitcoin représente« le moyen à la croissance la plus rapide pour transférer » ces milliards de dollars d’envois de fonds et pour éviter que des « millions de dollars » n’aillent dans les poches d’intermédiaires. « Grâce à l’utilisation du bitcoin, le montant reçu par plus d’un million de familles à faibles revenus augmentera de plusieurs milliards de dollars chaque année. Cela améliorera la vie et l’avenir de millions de personnes », a affirmé le président. En prenant cette décision, le Salvador envoie un signal politique aux Etats-Unis mais il envoie aussi un signal économique. Pour Pierre Rochard, stratège bitcoin de la plateforme Kraken, « la décision du gouvernement salvadorien est une excellente nouvelle ». La FED pratique une politique de quantitative easing ou d’assouplissement monétaire depuis plus de dix ans ce qui a abouti à une augmentation de la masse monétaire en dollars. Les craintes d’un retour de l’inflation sont très réelles à tel point que la Deutsche Bank estime que les Etats-Unis sont à la veille de la pire période inflationniste de leur histoire.

Au-delà du bitcoin, on assiste en réalité à une remise en cause du système monétaire international avec le dollar comme monnaie pivot. En ce sens, le monde est en train de changer à très grande vitesse. Les Etats vont s’affranchir les uns après les autres de la domination monétaire des anciennes puissances. C’est dans le même sens que le Franc CFA est emmené à disparaitre, et en même temps la domination de la Banque de France sur les économies africaine. Si l’outil est un une nouvelle forme de monnaie auto régulé, alors prenons le, et nous sommes là à la fin de l’histoire.

« L’histoire n’est pas le lieu de la félicité. Les périodes de bonheur y sont ses pages blanches. » Hegel

Nou artrouv’

David GAUVIN