Edito

Repus et “clandestins”

LB / 25 juillet 2007

Dans la nuit de samedi à dimanche derniers, un nouveau naufrage tragique d’un “kwassa kwassa” s’est produit près de Mayotte, entraînant la disparition de 17 à 29 personnes, dont au moins un bébé de deux ans. Selon les recensements officiels cités par les médias, ce type de naufrage avait déjà provoqué la mort de 21 personnes le 8 janvier dernier et de 11 autres personnes le 21 septembre.
Cette nouvelle tragédie, qui frappe des migrants comoriens désirant se rendre dans une île de leur archipel, nous rappelle une fois de plus la situation dramatique créée aux Comores par le détachement de Mayotte des autres îles en 1975. C’est un problème politique très grave, qui résulte d’une décision de l’État français, et qui doit donc être traité de façon politique.

Dans ces conditions, comment des journalistes à La Réunion - y compris sur le service public d’information - peuvent-ils traiter les victimes de ces tragédies de « clandestins »...? C’est une horreur qui s’ajoute à une autre horreur.
Comment peut-on utiliser un terme aussi humiliant pour parler d’êtres humains, des voisins, des prochains, souvent contraints à la migration, même au péril de leur vie ? Quand on connaît toutes les souffrances endurées par le peuple réunionnais pour sortir de l’esclavage, de l’engagisme, de la colonisation et de leurs misères, un mot aussi vexatoire venant de La Réunion est honteux.

Quand est-ce que les responsables des médias comprendront-ils qu’il faut en finir avec un système économique, social, culturel et politique créant un monde où il y a d’un côté des repus qui pillent et polluent la planète, et de l’autre des affamés traités de “clandestins” ?

L. B.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Cet article est court mais résume toute la vérité.

    Comment aujourd’hui après l’abolition de l’esclavage, fin de l’apartheid, fin de la colonisation.
    Un Etat aussi puissant peut laisser mourir tout un peuple qu’il a depourvu de droit, pour la seule raison qu’il est puissant et fort avec un droit de veto aux UN (Nations Unis) ?

    Je ne comprends pas !!!

    Tout cela doit être dénoncé. La puisance coloniale reconnait qu’il est en infraction.
    Comment peut on être traité de clandestin chez sois ?
    Pourquoi les comoriens doivent prendre le risque de mourir pour rendre visite à leur famille ?
    Pourqoui cette guerre contre les comoriens ?
    L’acharnement contre un peuple demuni ?

    Je trouve cela paradoxal, alors que c’est cette mêmes France qui nous a éduqué les bonnes valeurs de la vie, les bonnes valaurs de la Democratie, de la Liberté, de la Fraternité et de l’Egalité.
    Nous l’avons accèpté et l’avons aprecié cette France, nous l’admirons encore.

    Quand je vois ce qui se passe à Mayotte - les femmes et les enfants comoriens maltraités par la PAF, au point de mourir ou d’être blaissés grièvement. la chasse à l’homme qui fait penser à la poursuite des ésclaves - je me demande si cela est réelement la volonté de la France ou si c’est juste des agents de la PAF qui s’amusent.

    Quelque chose de grave est entrain de se passer dans ce petit coin du monde.
    La France dispose de tous les moyens pour stoper ces massacres.
    Pourquoi ne le fait-elle pas ?

    La France s’impose aux Nations Unis, pourquoi ne s’impose t’elle pas au gouvernement comorien pour une aide à son peuple ?
    Pourquoi s’imposer illégalement à Mayotte alors qu’elle pourrait s’imposer légalement aux comores ?

    Tant de questions que je me pose tous les jours.

    Je n’aime pas la réponse "les comoriens ont choisi l’indépendance"
    Car je pense que les Mahorais n’ont pas choisi tout seul d’être français commes les comoriensn’ont pas choisis tout seul d’être indépendant !!!

    Expliquez-moi que ce qui se passe ?
    Que ce qui se passe ?

    Article
    Un message, un commentaire ?