Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Edito

Sortir par le haut

mardi 11 mai 2004

Pour tenter de sortir du sous-développement sans remettre en cause les acquis de 50 ans de lutte du peuple de La Réunion, une solution est possible : la sortie par le haut.
Sortir par le haut, c’est valoriser une de nos principales richesses : le haut-niveau de formation de la jeunesse réunionnaise. Valoriser, c’est aussi exporter notre savoir. Au 21ème siècle, cela signifie qu’il est nécessaire d’avoir les moyens d’accéder à un prix raisonnable aux autoroutes de l’information qui parcourent le monde. L’une d’entre elles - le câble SAFE - relie directement La Réunion à deux régions extrêmement dynamiques - l’Europe et l’Asie - et de là aux autres continents.
Faire que La Réunion ne soit pas une oubliée du SAFE a déjà été un combat, mené en particulier par le député Élie Hoarau. Faire que le SAFE puisse être utilisé à un prix raisonnable par les Réunionnais est une autre lutte qui vient d’aboutir sur une victoire annoncée hier par le président de la Région.
Sur ce dernier point, on peut souligner que des élus réunionnais se sont impliqués dans un domaine qui n’est pas de leur compétence, pour que nous ayons les moyens de notre développement. En prenant l’initiative de se lever contre un monopole dominant, la Région donne une impulsion décisive à l’émergence d’un pôle d’excellence réunionnais capable d’exporter le savoir-faire de notre jeunesse, nombreuse et formée.
C’est cela sortir par le haut, et c’est une des conditions du développement durable de notre pays.

M. M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus