Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Edito

Tout à gagner

lundi 10 mai 2004

Depuis la semaine dernière, le baril de pétrole frôle les 40 dollars. Il "est à son plus haut niveau depuis près de 14 ans", soulignait mardi “Le Monde”. Au-delà des effets conjoncturels - notamment la guerre en Irak -, il est certain que la demande en hydrocarbures augmente, tandis que les réserves diminuent. Ce qui veut dire qu’à long terme, le prix du pétrole ne pourra qu’augmenter.
Parallèlement, de nombreux scientifiques ne cessent d’alerter au sujet d’un constat : les énergies fossiles contribuent à l’effet de serre ; par conséquent, elles ont une part de responsabilité dans les changements climatiques et dans la pollution atmosphérique qui tue plusieurs centaines de milliers de personnes par an.
Devant cette situation et devant le risque d’une diminution des crédits européens, il apparaît encore plus urgent de garantir au plus tôt l’autosuffisance énergétique de La Réunion. Cela nécessite d’obtenir de l’État et de l’Union européenne les moyens de mettre en œuvre et de développer des systèmes de production alternatifs, comme par exemple l’hydroélectricité, l’énergie marémotrice, l’éolien, le géothermique, la biomasse ou encore l’énergie solaire photovoltaïque. L’atout de cette politique volontariste est d’utiliser des énergies renouvelables présentes en abondance dans notre île et qui, au contraire du pétrole et du charbon, ne polluent pas.
La Réunion a tout à y gagner.

M. M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus