Edito

“Travailleurs traités comme des chiens...”

J.B. / 1er février 2019

Mardi 29 janvier, 36 travailleurs originaires de Bangladesh se sont rendu au Ministère du Travail à Maurice pour se plaindre de mauvais traitements. Auparavant, leurs démarches auprès de la Police n’avaient pas abouties. Convoqué au Ministère, le Directeur de l’entreprise a trouvé une porte de sortie pour fuir la presse.

Notre confrère “l’Express de Maurice” qui rapporte ces faits dans son édition de Mercredi souligne que ces travailleurs étaient entassés dans un lieu sans sanitaire, sans couverture sociale. Ils n’ont pas d’eau depuis 6 mois et doivent se rendre à la rivière pour en trouver. Cette situation a pu provoquer des éruptions cutanées. Et, lorsque l’un d’eux est allé lundi réclamer sa paie de ...décembre, il a été battu par les habitants de Plaine-des-Papayes.

Les fonctionnaires du Ministère leur a proposé soit de rester et se faire embaucher dans une usine textile soit de retourner dans leur pays. Ils ont accepté de rester. Ils seront embauchés par l’entreprise Tropic Knits Ltd. Par contre, ils devront passer des visites médicales car ils souffrent de “nombreuses maladies”, terminent l’article.

On est scandalisé de constater que des êtres humains puissent subir pareils traitements et que les autorités ne donnent pas le nom de l’entreprise encore moins les sanctions que son directeur devra assumer. Personne n’a intérêt de protéger de tels individus. Pour l’exemple, il serait intéressant de boycotter les produits de l’usine jusqu’à ce que les actionnaires présentent leurs excuses aux victimes directes ainsi qu’au peuple Mauricien qui ne mérite pas pareille publicité.

JB