Edito

Un plaidoyer en faveur de l’enseignement de l’Histoire de La Réunion.

Ary Yée Chong Tchi Kan / 21 septembre 2019

JPEG - 13.7 ko

Rendez-vous lundi soir à la salle Vladimir Canter pour la projection d’un film inédit sur La Réunion intitulé : “Revolution 67”. Il dure une vingtaine de minutes et met en avant la confrontation politique, électorale, idéologique et culturelle en 1967, en terre réunionnaise.

L’élection législative de 1967 sert de fil conducteur aux 2 cinéastes : aka Jo et fredy Kant. Les acteurs sont Paul Vergès et Michel Debré. Le film est une fresque de La Réunion de nos aînés et de nos parents. La jeune génération aura du mal à croire que nous vivions ainsi. On reconnaîtra bien quelques images “modernes”, de jeunes dirigeants. Ce film ne pouvait mieux tomber dans le cadre des célébrations des 60 ans du PCR : un hommage à ceux qui se sont battu pour le respect de la dignité des Réunionnais dans des conditions extrêmement difficiles.

Si seulement ce film pouvait ramener le monde politique actuel à un peu de modestie ! Nos aînés n’étaient pas des enfants gâtés de l’accumulation de postes et de revenus. Ils luttaient pour des causes justes. Voilà pourquoi l’Histoire de La Réunion doit être enseignée.

Ary YEE CHONG TCHI KAN



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’est une excellente idée . Mais on pourrait faire la même chose dans chaque région de France . En effet pourquoi ne pas introduire dans le programme d’histoire qui est enseigné dans nos établissements scolaires une partie qui serait consacrée à l’histoire des Régions .

    Cette idée devrait être reprise par un de nos parlementaires ou par le ministre de l’éducation nationale et faire l’objet d’une proposition de lois d’un député ou d’un sénateur ou d’un projet de loi du gouvernement . Ce projet de loi ou cette proposition de loi définirait les conditions dans lesquelles serait écrite l’histoire de chaque Région et dans lesquelles elle serait enseignée aux enfants .

    Chaque région de France a une histoire qui appartient à l’histoire de la nation mais toutes les régions ont leur propre histoire et sans porter atteinte au principe de l’unité nationale on devrait pouvoir leur permettre de transmettre à leurs générations futures la part de leur histoire qui entre dans l’histoire nationale mais aussi ce qui permet de créer leur identité régionale et qui les distingue des autres régions et surtout de se souvenir de ceux qui ont fait leur histoire .

    Article
    Un message, un commentaire ?