Edito

Vaccin anti Covid, quand la mondialisation libérale montre ses limites

David Gauvin / 27 avril 2021

Les Etats du monde se sont lancés dans une course effrénée pour l’obtention de doses de vaccin. Malgré les annonces multiples et variées, les campagnes de vaccination sont grippé à cause de la flambée du virus en Inde.

JPEG - 13.7 ko

L’Inde connait actuellement une flambée du virus comme jamais vu ailleurs. En quelques jours, le variant « indien » a plongé le pays de 1,3 milliard d’habitants dans le chaos, entraînant l’annonce d’une aide d’urgence par plusieurs pays. L’Inde a enregistré ce dimanche un record mondial de près de 350.000 personnes contaminées en une seule journée. À New Delhi, des témoins décrivent des couloirs d’hôpitaux encombrés de lits et de brancards et des familles suppliant en vain qu’on leur fournisse de l’oxygène ou une place pour leurs proches. Certains meurent au seuil de l’hôpital.

Mais la ou le bat blesse, c’est que l’Inde est aussi l’usine à médicaments du monde. L’industrie pharmaceutique indienne qui emploie 2,7 millions de personnes est le quatrième exportateur du pays et a enregistré une croissance de 7 à 8 % en 2019 avec, avant la crise sanitaire de la Covid-19, une prévision pour 2020 de 11 à 13 % (source Indian Pharmaceutical Alliance). L’Inde est aujourd’hui le premier fournisseur de médicaments génériques dans le monde. Le secteur pharmaceutique indien approvisionne plus de 50 % de la demande mondiale en vaccins, 40 % de la demande américaine en médicaments génériques et 25 % de tous les médicaments utilisés au Royaume-Uni. A titre d’exemple, 80% des antirétroviraux utilisés dans le monde pour traiter le SIDA (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise) sont fournis par les sociétés pharmaceutiques indiennes (source IBEF).

Le programme Covax de l’Unicef a commandé 200 millions de doses de vaccin à l’Inde. Le Fond souverain Russe a commandé 200 millions de doses de vaccin Spoutnik à l’Inde. L’usine du monde devait produire la plus grande part des vaccins prévu pour la population mondiale. Mais face à la flambée de l’épidémie, le gouvernement indien est contraint de réserver la production nationale pour sa population. C’est un exemple de l’absurdité de la mondialisation libérale. En supprimant les industries locales, les gouvernements libéraux ont mis en danger leur population. La Covid montre tous les jours à quel point la mondialisation libérale a atteint ses limites.

Il y a souvent plus de stupidité que de courage dans une constance apparente. Jean Jacques Rousseau

Nou artrouv’

David Gauvin