Edito

Voie du dialogue en Corée : la rencontre historique a commencé

Témoignages.re / 27 avril 2018

JPEG - 13.7 ko

Ce vendredi a débuté à Panmunjom le sommet entre les deux dirigeants des États coréens. Il a commencé par une poignée de main historique entre Kim Jong-Un et Moon Jae-In sur la ligne de démarcation fixée depuis l’armistice de 1953. Moon Jae-In a ensuite été invité à franchir la marque de béton pour faire quelques pas en Corée du Nord. Puis les deux responsables ont poursuivi leurs échanges en allant du côté Sud de la ligne, pour se rendre dans un bâtiment construit par la Corée du Sud. C’est là que les discussions ont commencé.

Les attentes sont grandes, compte tenu de la tension qui régnait encore voici quelques mois dans la péninsule. La situation a changé à la suite du discours de la nouvelle année de Kim Jong-Un. Le dirigeant nord-coréen annonçait la présence d’une délégation aux JO qui se tenait en Corée du Sud en janvier. Les délégations des deux États coréens ont défilé ensemble lors de la cérémonie d’ouverture, derrière un drapeau symbolisant la réunification de la Corée.

L’objectif de cette rencontre est de faire avancer la paix. Car depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, c’est toujours une situation de cessez-le-feu qui prévaut. La conclusion d’un accord a des effets sur un troisième acteur, les États-Unis, qui entretiennent un contingent de plus de 20.000 soldats en Corée du Sud. Une rencontre entre Kim Jong-Un et Donald Trump est d’ailleurs prévue. Ainsi pourrait se tourner un conflit qui remonte au début de la Guerre froide, quand la Corée libérée de l’occupation japonaise n’avait pas pu redevenir un État unifié indépendant et avait subi le sort de l’Allemagne, séparée en deux États suivant les contours de zones d’occupation d’armées étrangères.

L’évolution rapide des événements rappelle le pouvoir considérable de la voie du dialogue. Panmunjom est le lieu où a été signé l’armistice de la Guerre de Corée, il est alors devenu le symbole de la division du pays. Depuis aujourd’hui, il est un symbole de paix.

J.B.