Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique

Sans liste commune de la Nupes, Jean-Luc Mélenchon annonce une "liste des unitaires"

Lettre de Macron aux partis

lundi 11 septembre 2023


Voulant "une victoire" aux élections européennes, le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchoon, a prévenu qu’une liste d’union de la gauche se présentera en juin, même en cas de refus d’EELV, du PCF et du PS.


Jean-Luc Mélenchon veut absolument que la Nupes présente une liste commune lors des élections européennes 2024. Cependant, les partis alliés au sein de la Nupes voient les choses différemment. Lors d’une conférence aux universités d’été de son mouvement, l’ex-PS devenu Insoumis a annoncé que sans liste commune PCF-LFI-EELV-PS, "une liste des unitaires" se présentera.

Jean-Luc Mélenchon veut absolument une union

"On veut vraiment l’union", avait expliqué Jean-Luc Mélenchon, se disant prêt à "payer cash et cher" pour arriver à cet objectif. Cependant, il a indiqué "Ou bien il y aura une liste d’union. Ou bien il y aura une liste des unitaires. Méditez", a-t-il annoncé, en conclusion d’un discours sur "la méthode de l’Union populaire".

"La tête de liste, les élus, tout ce que vous voulez, dites nous ce que vous voulez. Mais ne venez pas nous dire que séparément, on aura chacun plus d’élus, parce qu’on s’en fout", avait-il lancé, estimant que "ce n’est pas le sujet".

"Bien sûr qu’il faut avoir le plus d’élus possibles, on ne va pas dire le contraire, mais je ne crois pas que nous aurons plus d’élus" avec plusieurs listes, a assuré l’ancien candidat à la présidentielle.

Ces dernières semaines, l’idée d’une liste commune de la Nupes a été rejeté à de nombreuses reprises par les dirigeants d’EELV et du PCF. Du côté du PS aussi, Olivier Faure veut une liste autonome. Toutefois, Ségolène Royal a annoncé son intention de conduire une liste "d’union", avec les Insoumis, si ile fait. Mais ces derniers ne veulent pas d’elle, en tête de liste.

"À la fin, il y aura une liste commune, et alors elle passera en tête, parce que les gens se diront qu’ils arrivent à se mettre d’accord", a affirmé Jean-Luc Mélenchon.

"Nous voulons une victoire"

"Il faut qu’on arrive à marquer un point, et un point fort, sur Macron", a-t-il justifié, se demandant comment le président de la République, Emmanuel Macron, pourra "finir" son mandat "après avoir perdu les législatives et les européennes".

Des sondages publiés ces derniers mois ont indiqué qu’une liste unie de la Nupes arriverait en tête du scrutin prévu en juin 2024, ou à égalité avec le Rassemblement national. Cependant, en cas de candidatures séparées, aucune liste de gauche n’arriverait en tête.

"Nous voulons être les maîtres des horloges, ceux qui pèsent sur les événements, ceux qui les changent, pas ceux qui font du blabla autour en se comptant chacun, avec ses petites étiquettes. Tout ça est absurde", a lancé Jean-Luc Mélenchon. "Nous voulons une victoire, c’est à ça qu’on travaille, c’est ça qu’on veut !"


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus