Santé

15e édition de Kass’Moustik

Lutte contre les maladies transmises par les moustiques

Témoignages.re / 29 octobre 2016

Avec l’arrivée de l’été austral, les pluies associées aux fortes chaleurs créent des conditions particulièrement favorables au développement des moustiques. Afin de sensibiliser la population sur les gestes de prévention contre les moustiques, l’ARS Océan Indien organise la 15ème édition de l’opération Kass’Moustik. Du 29 octobre au 13 novembre, 83 partenaires (associations, communes et institutionnels) sont mobilisés autour de la campagne de communication « Contre les moustiques, Kass Pa la Tèt ! » et proposent 120 actions aux quatre coins de l’île. L’opération est parrainée cette année par Jean-Laurent Faubourg, qui se rendra aux côtés des acteurs pour rappeler l’importance et l’efficacité des gestes d’élimination des gites larvaires.

JPEG - 44.8 ko
Le virus Zika se transmet notamment par les piqures de moustique.

L’année 2016 a été marquée par une circulation active de la dengue à la Réunion. Au total, le virus a circulé sur l’île pendant 9 mois, donnant lieu à l’identification de 231 cas autochtones. Seize patients ont été hospitalisés, dont 3 ont développé une forme sévère de la maladie. Il s’agit de l’épisode de circulation le plus important mis en évidence depuis l’épidémie de 1977-78, qui avait touché environ 1/3 de la population réunionnaise.

Par ailleurs, La Réunion est confrontée en permanence à la menace d’autres maladies vectorielles :

• Le chikungunya : il continue à circuler régulièrement dans plusieurs pays avec lesquels notre île entretient des échanges réguliers, et notamment en Inde.

• Le virus Zika : après avoir provoqué des épidémies de très grande ampleur dans les Amériques, une circulation de ce virus est à présent observée dans plusieurs pays d’Asie du Sud Est. Le risque d’émergence de ce virus, particulièrement à risque pour les femmes enceintes, conforte l’importance du maintien d’un très haut niveau de vigilance sur ces maladies.

L’approche de conditions climatiques plus favorables au développement des moustiques et la situation épidémiologique internationale laissent toujours craindre de nouveaux épisodes de circulation de ces maladies.

Objectifs

Les lieux de pontes des moustiques Aedes albopictus (vecteurs de la dengue, du chikungunya ou de Zika) sont créés et entretenus par l’Homme autour de son habitation. Les gestes de prévention sont à présent bien connus de tous mais restent insuffisamment mis en oeuvre. L’opération Kass’Moustik 2016 et la campagne de communication associée visent à encourager et convaincre les Réunionnais de l’importance de supprimer les eaux stagnantes dans leur jardin, et réduire efficacement les risques de transmission de maladies par les moustiques à La Réunion.

Les précautions

• Eliminer ou vider chaque semaine les récipients d’eau stagnante autour de la maison (coupelles sous les pots, déchets, …),

• Abriter les pneus,

• Nettoyer régulièrement les gouttières,

• Empêcher les moustiques de pondre dans les fosses septiques et les collecteurs d’eau pluviale

• Respecter les jours de collecte des déchets,

• Se protéger des piqûres de moustique, notamment lors de voyages dans des zones à risque, et consulter un médecin en cas d’apparition de symptômes.