Santé

2,9 milliards de dollars pour le Fonds mondial

Lutter contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

Témoignages.re / 3 juillet 2004

Le Fonds mondial contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose a approuvé mercredi dernier une enveloppe de 2,9 milliards de dollars destinée à la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme, un geste qui a été immédiatement salué par les Nations unies. "Nous croyons que ces subventions qui ont été approuvées aujourd’hui constitueront un geste important pour aider des millions de personnes à travers le monde à lutter contre ces pires épidémies dans le monde", a déclaré le porte-parole de l’ONU, Farhan Haq. Il a noté que ces fonds serviront à faire avancer la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme en mettant 932.000 personnes sous traitement antirétroviral contre le VIH/SIDA, le financement de 123 millions de traitements antipaludéens ACT, 44 millions de moustiquaires imprégnées, et le traitement DOT en faveur de 640.000 nouveaux tuberculeux.
C’est la quatrième fois que le Fonds mondial accorde une subvention de ce type depuis sa création en 2002 sur l’initiative du secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan. Au total, 3 milliards de dollars ont été décaissés pour 310 subventions accordées à 129 pays. Plus de 85 pour cent des sommes annoncées aujourd’hui sont destinés aux pays à faibles revenus, selon le Fonds mondial. Un peu moins de la moitié sera consacrée à la lutte contre le VIH/SIDA, alors que 40% seront dépensés pour lutter contre le paludisme. Le directeur exécutif du Fonds, Richard Feachem, a indiqué que ces montants auront un impact considérable. "Nous espérons assister à une baisse significative de la mortalité dans quelques années, en particulier celle causée par le paludisme", a-t-il dit. Le Fonds mondial est un partenariat public-privé qui regroupe des gouvernements, la société civile, le secteur privé et les populations affectées. Il travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations bilatérales et multilatérales pour compléter les efforts qui sont en train d’être déployés pour lutter contre ces maladies.