Santé

200 dollars le faux certificat de vaccination à la COVID-19

Nouvelle tendance sur le Dark Web détectée par Check Point Research -2-

Témoignages.re / 27 mars 2021

Check Point Research détecte une nouvelle tendance sur le Dark Web et sur plusieurs forums de piratage : de faux résultats négatifs de test COVID-19 et de faux certificats de vaccination sont disponibles pour les gens qui veulent prendre l’avion, passer une frontière, assister à des événements ou commencer un nouvel emploi. Aujourd’hui, coup de projecteur sur les faux certificats de vaccination à la COVID-19.

JPEG - 52.8 ko
Un faux carnet de vaccination du « CDC - Centers for Disease control and prevention » - qui fait partie du département de la santé et des services sociaux du gouvernement américain.

Afin de préparer la société à voyager, à reprendre l’avion et passer les frontières, la Commission européenne a proposé un certificat de vaccination qui servira d’ultime « passe-partout » entre les pays. La Commission a suggéré que les citoyens de l’UE soient autorisés à utiliser un « certificat vert numérique » notamment pour prouver qu’ils ont bien été vaccinés contre le virus, qu’ils ont eu un test Covid-19 négatif ou qu’ils se sont rétablis après avoir contracté le coronavirus.
 
En d’autres termes, le certificat de vaccination, dans un avenir immédiat, deviendra le passeport, convenu bilatéralement entre les pays, qui donnera à ses détenteurs un billet d’entrée et leur permettra de participer à de nombreuses activités (par exemple, des spectacles live, des activités culturelles et l’accès à des espaces publics).
 
Il semble que plusieurs auteurs de la menace et pirates informatiques aient rapidement pris conscience du marché potentiel des faux documents et se soient empressés de saisir l’opportunité d’en faire une activité rentable. 

Les chercheurs de Check Point Research ont contacté l’un de ces vendeurs du Dark Web pour comprendre le processus et obtenir le plus de détails possible concernant la livraison, le prix et l’authenticité. À la question concernant la signature d’un médecin sur le certificat et les indicateurs de son authenticité, le vendeur a assuré qu’il l’avait déjà fait à plusieurs reprises, pour de nombreuses personnes, et que cela n’avait posé aucun problème. Tout ce que les chercheurs devaient faire était de fournir les noms et les dates exactes qu’ils voulaient voir figurer sur le certificat (des vaccinations censées avoir été effectuées), et payer 200 dollars. « Ne vous inquiétez pas ... C’est notre travail.... Nous l’avons fait pour plein de gens et il n’y a aucun problème », a dit le vendeur.